Skip to main content

L'acidité des airelles, roman lesbien feel-good

| Kyrian Malone | Livres lesbiens

L Laissez-vous embarquer par le roman lesbien feel-good passionnant d’Olin Torvingen, loin de l’univers des contes et des chats sarcastiques ! Levez le voile qui dissimule « Belphégor » et laissez-vous séduire par la douceur de l’acidité des airelles.

Résumé : Une lumière s’allume chaque soir au dernier étage du Flying Swan, le célèbre hôtel de luxe parisien, et Allen, responsable de la sécurité, observe les faits et gestes de son « Belphégor », comme elle le surnomme, de la fenêtre de son appartement. Elle, plus que quiconque sait que personne ne devrait se trouver à cet étage condamné, en attente de rénovation. Mélancolique et broyant du noir après un retour d’expatriation difficile, la contemplation de la silhouette voisine lui offre une distraction bienvenue. Surtout avec la bataille perdue d’avance qu’elle mène contre sa mère et l’impression qu’elle a de ne plus avoir sa place auprès de ses amis.
Un soir, alors qu’elle a rendez-vous avec la charmante Annette, elle surprend son mystérieux fantôme chanceler sur les écrans de surveillance. Allen abandonne tout pour lui porter secours et met ainsi en péril sa carrière et sa relation naissante.
Elle n'imaginait pas que la découverte de « Belphégor » changerait le regard qu’elle portait sur sa vie. En suivant des yeux une lueur au loin, Allen ouvre les siens et rien ne sera plus comme avant !

- Format ebook
- Format papier

EXTRAIT

Une femme marchait de l’autre côté de la rue lorsqu’elle sortit de la bouche du métro. Sur le coup, ses cheveux blonds coupés au carré, légèrement ondulés et le dynamisme de sa démarche lui firent penser à Sara. Elle grelotta soudain. C’était plus le choc que le froid. Tous les animaux avaient un refuge, des terriers, des nids, des tanières. Elle avait toujours eu une image de la vieille maison de son père, avec sa cheminée et son vieux carrelage en ardoise. « Mimosas » n’était pas une maison chaleureuse. Mais devant la cheminée, un verre de Cognac d’une main et un livre de Sarah Waters de l’autre, elle avait toujours pensé que cette maison représentait ce dont elle avait besoin. Qu’elle l’aiderait à retrouver l’équilibre qui lui manquait. Peut-être était-ce l’âge ou bien la noirceur de sa vie parisienne, qui rendait ce besoin d’avoir un refuge, impérieux. Le rempart que Lucille avait fait construire autour de la maison lui avait enlevé du charme. Elle n’avait rien ressenti lorsqu’elle avait dû forcer la porte de cette maison, censée être à elle.
Le gîte de Guérande lui revint brusquement à l’esprit. Allen avait immédiatement été sensible à la chaleur des poutres hautes en bois brut, contrastant avec les murs blancs. Et la lumière, pénétrant par les larges fenêtres, apportait une atmosphère conviviale et chaleureuse, tout comme la porte vitrée qui donnait sur le jardin à l’anglaise. La longue cheminée blanche moulurée, surmontée d’une tablette en pierre, au centre du salon, apportait un côté intemporel et raffiné. Surmontée d’un immense miroir au cadre doré, elle faisait face à un canapé en tissu et quelques fauteuils club. Alors qu’elle accélérait le pas, ses pensées divaguèrent et elle s’imagina sur le canapé avec un thé dans la main et Sara, au creux de son bras, la tête dans son cou, ses cils effleurant sa peau, la chaleur de son corps contre le sien. Une vague d’envie et de désir traversa son ventre et remonta jusqu’à sa bouche. Elle manqua de rentrer dans un passant qui jura en l’évitant de justesse. L’émotion avait été si puissante, si intense, qu’elle dut avaler sa salive.
Est-ce que c’était Sara ou cette sensation de bien-être ? C’était plus que du bien-être, c’était plus qu’une maison... Elle n’était pas sûre d’avoir un mot pour décrire ce qu’elle ressentait… L’ensemble avait semblé si parfait !


ee7d4145148f615a L'acidité des airelles, roman lesbien feel-good
dounal
  • 106
  • 13
Quelle plume !
1 year ago
Your review
La trame initiale m'a tout de suite plu. La rencontre entre une femme qui-en-impose (et surtout qui cache ses faiblesses) avec Sara, solaire et empathique semblait assez improbable. Elles sont si différentes ! Tout le monde déteste Allen et elle le sait, alors que Sara plait sans efforts, sans même s'en rendre compte. Et au fil des multiples interactions, un lien se tisse, de plus en plus fort. Comment faire communiquer une introvertie, organisée, impressionnante qui peine à accorder sa confiance, avec une Sara démunie, squatteuse, qui vit au jour-le-jour ? Bravo pour les dialogues au ton juste et qui retranscrivent parfaitement leurs personnalités, et leur évolution.
De plus, l'alternance des points de vue permet de mieux comprendre leurs modes de fonctionnements, leurs questionnements et … leurs sentiments. Mais aussi leur passé. C'est ce qui les rend rapidement attachantes. Et même "attachiantes" parfois.
L'envers du décor d'un hôtel 5 étoiles donne un côté original très réussi.
Au-delà du scénario et du remarquable travail sur les personnages (principaux et secondaires), j'ai aussi été séduite par la plume d'Olin. Une puissance délicate que j'ai dévorée.
Ps: Merci à Madame Serfati d'avoir persévéré 😁
❤️🧡💛💚💙💜 … et #JeLisJeCommente !
Show more
Une belle découverte
1 year ago
Your review
J’ai vraiment beaucoup apprécié ce roman. On y découvre des personnages extrêmement bien travailler et développées. On se plonge dans leurs histoires qui sont loin d’être facile et on se plaît à les suivre tout au long de cette lecture. On ressent toutes leurs difficultés passé et présente et ça c’est vraiment ce que j’apprécie dans un livre. Une très belle lecture avec des personnages vraiment profond. Bon évidemment, il y en à un extrêmement détestable qui clairement fait lui aussi passer beaucoup d’émotion mais la, c’est beaucoup moins charmant ! Un livre vraiment sympa à lire et le gros plus : une très belle plume.
Show more


"Laissez-nous quelques mots sur Facebook, Google ou encore sur les fiches Amazon des livres des auteurs. Vous êtes nos meilleur.e.s ambassadrices et ambassadeurs pour faire connaitre et rayonner la littérature lesbienne, gaie, bi et trans. "