Skip to main content

Le chant des Cygnes - Nouveau post-apo lesbien

| Kyrian Malone | Livres lesbiens

Le chant des Cygnes - Nouveau post-apo lesbien de Mélissa Roche Résumé : Anna et Soizik n’ont rien en commun. La première, timide et réservée, travaille comme interne aux urgences du CHU de Nîmes. La seconde, volontaire et audacieuse, sert dans l’armée de terre et combat dans la guerre mondiale opposant les Nations libres au Grand Sultanat. Lorsqu’un nouveau virus létal fait son apparition, il balaie tout sur son passage. Ne reste que la promesse arrachée à Soizik par le frère d’Anna : protéger sa petite sœur.
Les deux femmes devront apprendre à se connaître et à se fier l’une à l’autre afin d’affronter le chaos déclenché par l’épidémie. Au milieu des ruines de leur monde, Anna et Soizik devront trouver leur voie, et qui sait, peut-être l’amour…

- Format ebook
- Format papier

EXTRAIT

Le chef de service les mena dans le dédale des sous-sols jusqu’à une salle de conférence en réfection depuis des mois. Un bien étrange lieu de rendez-vous, remarqua Anna, et pas des plus rassurants. Pas plus que ne l’était la carte du Moyen-Orient projetée sur un mur. Si elle en croyait la légende, la Dépêche du Midi avait raison : tout le Sultanat brillait d’un grenat agressif. Pour autant, et sans réelle surprise, les journalistes avaient omis une donnée capitale : les points rouges débordaient bien au-delà des frontières ennemies. Anna sentit une sueur glaciale recouvrir son front.
— Comme vous le voyez, nous avons un problème, déplora Ruchefau. Dès que les premiers cas ont été signalés, les militaires ont établi un cordon de sécurité, mais…
— Il était déjà trop tard, termina Marconi.
Ruchefau lui lança un regard étrange, comme s’il hésitait entre deux réponses.
— Ou alors le pathogène est aéroporté et terriblement volatile, rétorqua-t-il en fin de compte.
Le silence s’éternisa. Un laps de temps dont chacun profita pour scruter ses chaussures. Ce n’était pas normal. Jamais personne n’avait convoqué en secret trois internes pour les prévenir d’une maladie à plusieurs milliers de kilomètres de là.
— À la radio, ils ont parlé d’une sorte de peste. Vous savez ce qu’il en est ?
Virginie, malgré son statut de cadette, s’imposait presque autant que Marconi. Anna avait parfois bien du mal à trouver sa place entre ces deux fortes personnalités. Et puis, à quoi bon ? Elle n’en apprenait pas moins qu’eux en dépit de sa réserve. En outre, Ruchefau ne les avait pas traînés ici simplement pour leur montrer une carte.
— La peste, murmura-t-il d’ailleurs d’un air sombre. J’aurais préféré, croyez-moi. Écoutez, ce que je vais vous dire est et doit rester absolument confidentiel. Vous m’avez compris ?


Une histoire intense qui nous pousse à réfléchir
10 months ago
Your review
Étant moi même auteure de dystopie, c'est avec une certaine appréhension que j'ai ouvert "Le Chant des Cygnes" de Mélissa Roche, sans savoir à quel point cette lecture allait me captiver et me bouleverser. Dès les premières pages, je me suis sentie happée par cette histoire post-apocalyptique qui mêle habilement action, émotions et réflexions.
Le récit, centré sur Anna et Soizik, deux femmes que tout oppose, m'a fait vivre un véritable tourbillon d'émotions. J'ai ressenti l'angoisse et le désarroi de ces personnages face à un monde dévasté par un virus létal, mais aussi l'espoir qui naît peu à peu de leur rencontre et de leur entraide.
Les avis des autres lectrices m'avaient préparée à une histoire captivante, et je n'ai pas été déçue. Au fil des pages, j'ai vécu avec les personnages, partageant leurs peurs, leurs doutes et leurs espoirs. Les scènes, décrites avec une précision saisissante, m'ont fait voyager dans ce monde post-apocalyptique, me donnant l'impression d'y être moi-même.
La relation entre Anna et Soizik est un véritable point fort du roman. Leur complicité grandissante m'a touchée et m'a fait espérer pour elles un avenir meilleur. J'ai également été marquée par la solidarité et la résilience des femmes dans ce monde sans hommes, qui m'a poussée à m'interroger sur ma propre capacité à affronter de telles épreuves.
La plume de Mélissa Roche est fluide et entraînante, rendant la lecture agréable et immersive. Les personnages secondaires sont également bien développés et apportent une richesse supplémentaire à l'histoire.
En refermant ce livre, j'étais à la fois émue et bouleversée par cette histoire intense, qui m'a poussée à réfléchir sur notre monde actuel et ses enjeux. "Le Chant des Cygnes" est un roman qui restera gravé dans ma mémoire, et je ne peux que vous le recommander chaudement.
Show more
Oufti !
1 year ago
Your review
Le chant des cygnes de Mélissa Roche
Une histoire en deux parties bien distinctes dont on ne ressort pas indemne, du moins, ça a été le cas pour moi.
Les deux parties que je nommerais : 1, la chute et 2, se relever de la chute.
La première est terrible et tellement bien dépeinte par Mélissa, avec tout le lot d’horreurs, de bêtise et d’héroïsme dont peut être capable l’Humanité. Dis comme ça, cela peut sembler banal, mais si, comme moi, vous avez la capacité d’entrer dans une histoire au point de la vivre, vous serez emportés(es) par le récit, tantôt subjugué(es) par certains personnages (féminins et masculins), tantôt écoeuré(es) par la bêtise des certains et ce qui en résulte.
Ne voulant pas déflorer le contenu de ce magnifique roman, je n’en décrirai pas les scènes. La découverte par soi-même en les vivant est bien plus gratifiante.
Donc, pas un mot sur le cheminement d’Anna et Soizic, pas un mot sur les gros chats de la seconde partie…
Ce que je retiens de ce roman est avant tout, sa profonde humanité et son art à décrire les émotions. Même si avec Mélissa Roche, je n’en doutais pas un seul instant.
Vous l’aurez compris, mon conseil est de se précipiter vers ce roman fort qui peut vous secouer, selon votre sensibilité.
Show more


"Laissez-nous quelques mots sur Facebook, Google ou encore sur les fiches Amazon des livres des auteurs. Vous êtes nos meilleur.e.s ambassadrices et ambassadeurs pour faire connaitre et rayonner la littérature lesbienne, gaie, bi et trans. "