• Home
  • ACTUALITÉS
  • Autrices lesbiennes et visibilité de la littérature saphique

Autrices lesbiennes et visibilité de la littérature saphique

7 septembre 2022

On ne se demande pas nécessairement quel est le genre des personnes qui écrivent des histoires d'amour entre femmes... Hétérosexuelle, lesbienne, gaie, bi ou trans, quelle importance ? Nous avions évoqué la sexualité et le genre des auteurs qui écrivent des livres LGBT dans cet article, et l'article du jour aura davantage pour objectif de réfléchir aux raisons du manque de représentation lesbienne dans la littérature, et au pourquoi du comment, la majorité des livres lesbiens sont écrits par des lesbiennes...


Sommaire


1. Faut-il être lesbienne pour écrire des romans saphiques ?

Je ne pense pas. A vrai dire, en tant que lectrice, peu m'importe qui écrit quoi, tant que le livre me fait voyager, que l'intrigue est cohérente et qu'au final je passe un excellent moment de lecture.

Néanmoins, la plupart des autrices de romans lesbiens sont des femmes lesbiennes, et si nombre d'entre elles ne s'étaient pas réunies pour proposer plus de livres dédiés aux amours saphiques, autant vous dire qu'aucune maison d'édition n'en ferait aujourd'hui sa ligne éditoriale. Les seules maisons d'éditions lesbiennes sont dirigées par des lesbiennes. Contrairement aux maisons dont la ligne éditoriales et la romance gay, les plus connues sont dirigées par des femmes hétérosexuelles.

Ci-dessous, deux romans incontournables de nos autrices


Les indispensables des lectrices

  • Votre séléction des meilleures histoires lesbiennes françaises

  • TOP 10 des ventes de nos livres et romans lesbiens français en 2021

  • TOP 10 des ventes de nos livres et romans lesbiens français en 2020

  • TOP 10 des ventes de nos livres et romans lesbiens français en 2019

  • Envoyez votre manuscrit lesbien ou gay


2. La place des livres lesbiens dans les maisons d'éditions francophones

Encore aujourd'hui, je croise de nombreuses femmes lesbiennes françaises ou québécoises - ou plus globalement francophones - qui ont longtemps chercher des livres lesbiens dans leur librairie sans en trouver. La plupart de ces femmes découvrent souvent avec stupéfaction l'existence de maisons d'édition spécialisées en romances lesbiennes, et sont heureuses de comprendre que notre société évolue enfin vers la diversité, quelque peu forcée d'offrir une place à ce genre de romances pourtant mise de côté par les maisons d'édition classiques.

Il faut savoir que la majorité des maisons d'édition ne considèrent pas la romance généraliste comme de la littérature - sans doute que littérature rime pour certains avec "capacités intellectuelles" et qui dit épanchements d'émotions et de sentiments, dit manque de sérieux. Et pourtant, la romance explose depuis ces cinq dernières années, forçant les grands éditeurs à devenir plus inclusif sur un genre hautement critiqué. Résultat, depuis quelques années, certaines maisons traditionnelles acceptent d'en publier, surtout des romans gays pour les plus imposantes du marché.

Pourquoi gays ? Parce que la romance entre hommes a davantage la côte auprès du public féminin. Les questions qu'on se pose sont les suivantes : publient-elles du gay par ouverture d'esprit ? pour l'image ? pour le profit ? Peut-être est-ce un beau mélange des trois options, dosées différemment d'une maison à l'autre...

Pour en revenir aux romans lesbiens, les maisons d'édition installées dans cette niche sont peu nombreuses et se comptent (pour les plus actives) sur les doigts d'une main. C'est parce que la littérature lesbienne était inexistante il y a moins de dix ans que des  femmes passionnées ont créé ces maisons. A défaut de trouver une lecture à leur image avec des personnages auxquels s'identifier, elles ont décidé de rassembler des autrices et de se consacrer uniquement ou presque exclusivement aux récits de femmes lesbiennes.

3. Des livres écrit par des femmes lesbiennes françaises et québécoises

C'est une grande fierté de notre maison d'édition : 98% de nos publications sont 100% francophones, écrites par des femmes françaises ou québécoise.

Si le marché anglo-saxon est saturé - rien d'étonnant car les anglo et surtout les américains sont toujours les premiers à s'ouvrir aux nouveautés - le marché français de littérature lesbienne émerge enfin, avec des autrices qui se taillent une place de choix dans le décor littéraire de la romance contemporaine. Il faut savoir que les premiers livres lesbiens publiés en France étaient surtout des romans traduits de l'anglais.

Y'avait-il pénurie d'autrices lesbiennes il y a vingt ans ? J'en doute fort... Mais il était certainement plus rentable de traduire des autrices lesbiennes connues et reconnues outre manche que de risquer de publier d'humbles inconnues... Et pourtant, nous constatons bien aujourd'hui que ce ne sont pas les talents francophones qui manquent !

Ci-dessous, les romans de Lou M. autrice française, et Karine Jetté, autrice québécoise.

4. Des livres qui manquent de visibilité

Il y a dix ans, trouver des livres ou des romans lesbiens était quasiment mission impossible à moins d'habiter près d'une librairie lesbienne, LGBT, ou de connaître quelqu'un qui connaissait quelqu'un, ayant lu une autrice publiée et distribuée en librairie.

Un excellent article a été republié sur le site Slate.fr qui évoque l'invisibilité des livres lesbiens et des autrices :

Quand on comprend que la distribution coûte une fortune en terme d'investissement, on devine pour quelles raisons les petits éditeurs de livres lesbiens ne sont pas en librairie traditionnelle, distribués dans toutes les villes de France et du Québec.

Si une autrice ou un auteur touche parfois moins de 10% sur les ventes des exemplaires papier, on ignore bien souvent que la plus grosse part de la pomme revient à l'imprimeur, au distributeur, et au libraire.

L'image ci-dessous schématise parfaitement les parts de chaque intervenant du livre dans un circuit d'édition normatif.

Part Du Livre Editeur Auteur Libraire E4de84dc

Pour cette raison, Homoromance Editions s'efforce de limiter le nombre d'intervenants entre la fabrication du livre (en ebook ou papier) et la livraison aux lecteurs, sans quoi, publier une seule oeuvre ne serait pas viable, raison pour laquelle de nombreuses maisons de niche ont fermé leurs portes ces dernières années.

5. Plus de visibilité grâce à Internet

Le développement exponentiel des réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, Instagram, ont été extrêmement bénéfique dans les démarches de visibilité de la littérature lesbienne française et québécoise. C'est aussi grâce à la communauté de lectrices et lecteurs, notamment via le Café de l'Homoromance, que les livres peuvent être mis en avant, les avis partagés, conseillés, à des lectrices et lecteurs qui n'ont pas accès à ce genre de littérature autrement que par Internet.

Les commentaires

Pas de commentaire pour le moment.
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

CGV   |   SOUMETTRE UN MANUSCRIT | © 2015 - 2022 Homoromance Éditions

Affilié à LIVRES-LESBIENS.COM - Maison d'édition de livres et romans lesbiens, gays, bi et trans.