Skip to main content

Atamara - La rencontre - Science fiction lesbienne

| Chantal Trembley | Livres lesbiens
 Atamara - La rencontre - Science fiction lesbienneUne sortie à ne pas manquer, celle du quatre mains de Mélissa Roche et Kadyan, deux ovnis de la littérature FF que vous avez pu découvrir respectivement dans la trilogie "XX" et l'incontournable "Willowra". Aux amatrices et amateurs de science-fiction, ce roman est une pépite !
 
Résumé : Dix ans après la pluie de météorites qui a ravagé son monde, Lohma, habitante des hauts plateaux, mène une petite vie bien rangée comme réparatrice en tout genre. Parce qu’elle n’a pas voulu mourir au combat, Nee’a a tout perdu. Son rang, ses amis, sa position dans l’Empire. Aidée de Ri’is, une contrebandière emprisonnée avec elle, elle s’enfuit sur un vaisseau spatial endommagé et se pose en catastrophe sur une planète inconnue. La rencontre inattendue entre Lohma et Nee’a, au gré des aventures et des dangers qu’elles affrontent, va céder peu à peu la place à une fascination réciproque et faire voler en éclat les certitudes de leur vie passée.
 

Vog, tout hérissé, continuait de cracher et de gronder. Du coin de l’œil, j’apercevais sa queue s’agiter en tous sens. J’avouai que si j’avais un tel appendice, j’aurais fait de même. La femme, sa combinaison moulante interdisait tout doute sur sa nature féminine, qui se tenait à quelques mètres devant moi ne bougeait pas. Enfin, elle était immobile sauf sa queue qui battait lentement de droite à gauche. Sa queue ! Je déglutis. Malgré les cris au loin, je ne me déconcentrai pas. Aux impulsions mentales de mes choutus, je savais qu’ils n’étaient pas en danger et qu’ils s’amusaient beaucoup. Avec quoi ? Avec qui ? Étonnamment, cela ne semblait pas alarmer plus que ça l’inconnue… avec une queue.

— Qui es-tu ? Que me veux-tu ?

Elle répondit, mais je ne compris rien. Ce n’était pas surprenant si elle était ce que je croyais. Que pouvait-elle être d’autre ? Prise d’une impulsion, je pointais un doigt vers le ciel. Les deux lunes, bien levées maintenant, diffusaient une luminosité blafarde, pourtant, je distinguai les étoiles sans problème. Elle venait de là-haut. Je le savais, je le sentais. Son apparence était trop différente de la nôtre. Aucun habitant d’Atamara n’avait de queue. Sans parler des oreilles pointues dressées sur le haut du crâne… comme mon lixat.

La femme suivit mon doigt du regard et sembla sourire. Elle parla à nouveau. Me fit signe. De quoi ? Le bruit de course de mes choutus se rapprochait. Tout comme les hurlements.

— Tu viens de là-haut, pas vrai ? questionnai-je.

La philosophie kalistienne évoquait bien une possible vie extraplanétaire, mais en rencontrer en chair et en os… et en queue. Un sourire monta à mes lèvres et je désignai l’appendice. Il était aussi roux que ses cheveux courts. Malgré la pénombre, il me semblait également apercevoir quelques zébrures plus sombres dans les poils apparents.

Une sorte de masse noire indéfinissable atterrit brutalement entre nous dans un gros flop de poussière. L’inconnue fit un bond en arrière. Était-ce pour éviter les retombées ou à cause de la présence impressionnante de mes deux choutus ? La masse se mit lentement à remuer, à crier. Alors qu’elle essayait de se redresser, Saï avança d’un pas et posa sa lourde patte sur la queue qui traînait au sol. La femme hurla et tenta de s’enfuir tout en vociférant des choses à la première inconnue qui, indifférente, répondit sans bouger. Elle semblait fascinée par le sort de son… amie ? Non, je ne percevais pas d’amitié entre elles.

Mes choutus caquetaient avec véhémence. Kaï baissa sa large tête vers moi, me renifla. Je caressai le pelage de son cou pour le calmer, le rassurer. Ils étaient tellement en colère que leurs impulsions mentales se bousculaient. J’avais du mal à comprendre… je me figeai.

— Tu voulais manger mes choutus !

Là, elles m’avaient énervée, ces étrangères. Venu de l’espace ou pas, personne ne touchait à mes animaux !


Un très beau roman de S.F
1 year ago
Your review
Avec Atamara, j ai eu la sensation d embarquer aux côtés de Nee'a et de Ri'is dans un vaisseau spatial et d atterrir avec elles sur une planète inconnue. J’ ai adoré !
J ai eu un gros coup de cœur pour le personnage de Ri'is : provocatrice, sarcastique, rebelle, elle a ce côté dure à cuire que j adore ! J ai eu le sentiment d un personnage qui s est forgé une carapace et ne sait plus vraiment l enlever, en plus d être conditionnée par les valeurs compétitives de son peuple. Plus d une fois j ai eu mal au cœur pour elle quand les autres sont un peu rudes à son égard. J avais envie de lire son point de vue ( peut être s il y a une suite ?)
Nee'a et Ri’is sont les deux opposées et pourtant il va leur falloir apprendre à coopérer… ce ne sera pas sans heurts ! Leurs rapports teintés d hostilité, de méfiance autant que de taquineries vont évoluer. On se régale à suivre leur relation mais jusqu’au bout je me suis demandée si elles allaient réussir à se faire confiance ou bien si cela allait déboucher sur une trahison ( et je n en dirai pas plus…)
Lomha , habitante de la planète où les deux autres ont atterri se charge de les accueillir, et évidemment le choc des cultures ne tarde pas à compliquer les choses ! Elle va devenir leur alliée et leur guide pour survivre dans ce monde inconnu qui n est pas sans renfermer de nombreux secrets et dangers : en voulant réparer leur vaisseau, la petite troupe va se trouver confronter à des manigances insoupçonnées par les habitants des lieux. Et ça ne manque pas d action !
Alors que s enclenche une lutte pour leurs vies, les sentiments s invitent pour plusieurs des protagonistes. Les couples qui se forment nourrissent l évolution psychologique des personnages qui sont interrogés sur leur valeurs profondes et la place qu ils souhaitent prendre pour un avenir meilleur.
Show more


"Laissez-nous quelques mots sur Facebook, Google ou encore sur les fiches Amazon des livres des auteurs. Vous êtes nos meilleur.e.s ambassadrices et ambassadeurs pour faire connaitre et rayonner la littérature lesbienne, gaie, bi et trans. "