fbpx
Homoromance Éditions
×
 x 

Panier Vide
Shopping cart(Panier Vide)

Chronique "Le crépuscule des dieux T1" par Roxane

Aucune image

J’adore ce moment avant de commencer un livre dont je ne connais pas l’auteure. Ne connaissant ni son style d’écriture ni le style de roman qu’elle écrit. De plus, ce roman me change de ce que je lis habituellement : monde fantastique, post-apocalyptique,viking. Tout ce que contient ce récit est donc à découvrir puisque tout ce que j’en sais est le résumé à l’arrière de celui-ci attisant ainsi ma curiosité sans limite.

L’auteure Charlotte Kay amène finement que rien n’est tout noir ou tout blanc. Que plus souvent qu’autrement, il y a des zones grises et que ce qui définit une personne est son histoire ainsi que chaque interaction sociale influence celle-ci ainsi que son libre-arbitre.
Fait intéressant, j’ai été satisfaite de découvrir que la psychologie des personnages a été abordé et qu’on la voit progresser tout au long du récit.

L’enquête sur cette Mafia Grecque est prenante et nous amène à connaître les personnages du récit, certains sont plutôt attachant alors que d’autres nous inspire rien d’autre que du dégoût. L’histoire suit principalement Isabelle mais permet également de pouvoir la voir sous le point de vue de Louise, amenant plus de profondeur à ces deux personnages.

Est-ce que la rencontre avec Isabelle suffira pour ramener la tueuse à gages sur le droit chemin? Est-ce que la jeune recrue parviendra à dissoudre la mafia Grecque ? Découvrira-t-elle la vérité parmis les mensonges qui ne servent qu’à cacher la véritable identité de Louise? Est-ce que Louise sera mise en état d’arrestation ? Pour le découvrir et connaître la suite, je vous propose de vous procurer ce tome sur le site d’Homoromances Éditions.

Voici le lien

Roxanne

 

Chronique "Capture-moi" par Laure et Audrey

Capture Moi Awards Site

Si vous ne l'avez pas lu, nous vous conseillons le roman de Charlie Moon qui a reçu "Le prix des lectrices" en 2018 pour la meilleure romance lesbienne.

Ce premier roman de l'auteure publiée chez Homoromance Editions ne vous laissera pas sur votre faim. Tout y est : romance, érotisme, passion, une pléthore d'émotions que Charlie Moon sait nous transmettre avec un talent d'écriture et une fluidité qui vous entraînera à ne pas lâcher ce petit bijoux fièrement installé dans ma bibliothèque.
L'auteure a déjà publié un autre roman et je vous en parlerai très bientôt.

Un petit aperçu du résumé : Lasse de ses absences à répétition, Camille se sépare de sa compagne à l’aube de neuf ans de vie commune. Perturbée après avoir rendu les clefs de leur maison à son ex, elle manque de renverser Clara avec sa moto.La première rencontre entre Camille, la photographe professionnelle, et Clara, la danseuse, est électrique.Force est de constater qu’elles n’ont pas grand-chose en commun. Et pourtant, la vie va s’évertuer à entremêler leurs chemins...

Vous l'avez lu ? Qu'en avez-vous pensé ?

#livrelesbien #romanlesbien #chronique #ff #gg #lecture #conseil #Laureetaudrey

 

Button R47 C9

Format Livre et Ebook (avec DRM) 

Amazon Buy Now

 

Chronique "Sentiments oubliés" par Marielle Gargiulo

Sentiments Oubli%C3%A9s Awards Site

Tony Marchalk est détective dans la police de Boston. Elle est sur une enquête difficile : plusieurs meurtres sordides sans le moindre indice ! Son chef va lui imposer de collaborer avec une profileuse hors pair : le docteur Séléna Alec. Malgré le malaise qu’elle semble produire chez tous ceux qui la rencontrent, Tony ne s’arrête pas aux apparences et va apprendre à la connaître.

L’auteur navigue avec maîtrise entre romance et enquête policière hors normes, les deux intrigues sont étroitement imbriquées et s’influent l’une, l’autre. Rien n’est facile dans cette histoire, à cause de cette enquête peu courante mais aussi du lourd passé de chacune des héroïnes. Heureusement, l’auteur distille de temps en temps quelques scènes hors du temps, comme des bulles d’oxygène bienvenues dans ce contexte anxiogène.

Je ne suis pas fan des histoires de tueurs en série mais celle-ci est bien menée. Elle est cohérente tant sur le plan des faits que du point de vue psychologique. Et la genèse du serial-killer est originale. De plus, j’ai vraiment apprécié le côté réaliste de l’enquête : on n’est pas dans l’action à outrance et on ressent bien le côté frustrant du métier quand rien n’est évident, quand l’enquête piétine faute d’indices. Le rythme va crescendo tout au long du roman et finit sur les chapeaux de roues !

Le contraste entre la romance et le sordide est parfois violent et sa progressivité rend cette intrusion encore plus dérangeante. Non seulement la vie de nos héroïnes va être complètement chamboulée mais celle de leur entourage aussi. D’ailleurs, on peut remarquer au passage une belle galerie de personnages plus ou moins secondaires, depuis les collègues jusqu’à la famille, en passant par les victimes ou témoins. Sans oublier Cain ! Un berger allemand haut en couleur et un acteur non négligeable de cette histoire ! Comme vous l’aurez remarqué, par contre, je ne parle pas du Serial Killer. Je préfère vous laisser le découvrir et vous poser des tonnes de questions !

Un mot sur la romance : deux âmes meurtries qui vont se découvrir, se dévoiler, s’aider l’une à l’autre à se relever et se donner force et courage dans l’adversité !

Vous aimez les policiers et les Serial Killer en particulier ? Ajoutez-y une belle romance et vous aurez « Sentiments oubliés », par Ryley.K !

Par Marielle Gargiulo

Format Ebook sans DRM

Button R47 C9

Format Livre et Ebook (avec DRM) 

Amazon Buy Now

 

Chronique "Aube et crépuscule" par Marielle Gargiulo

Aube Crep Couv Create2 Back

Dans ce roman que je classerais en Fantasy, Eyleen, jeune Humaine, est une Chasseuse émérite et atypique qui sillonne le continent en quête de missions. Victime d’un sombre passé, elle chevauche seule avec sa Louve et son Tigre. Sur son chemin, elle fait la connaissance d’une Elfe de Sang, Nennvial, tout aussi esseulée et marquée par son passé, membre d’une Guilde de Voleurs. Leur entente immédiate les incite à voyager ensemble puisqu’elles vont dans la même direction.

L’histoire commence par un voyage, partagé par deux solitaires qui se découvrent peu à peu. Évidemment, le voyage n’est pas de tout repos. Dans cette contrée, censée être en paix, des hordes d’Orcs et de Taurens font des ravages lors de raids inexpliqués. N’oublions pas non plus les créatures fantastiques qui sévissent ici ou là. Ceci n’est que le point de départ : le récit ne fera que s’étoffer au fil des pages, avec de nouveaux personnages et une histoire cohérente et bien ficelée.

J’ai beaucoup apprécié ce roman : une construction efficace pour une fin haletante, des personnages hauts en couleur, une lecture fluide, des dialogues efficaces ! On y retrouve des éléments de jeux de rôles : les quêtes, les classes de personnages, se regroupant pour exploiter au mieux leurs qualités complémentaires, un univers bien défini, des lieux à « nettoyer », un bestiaire fantastique, de la magie bien sûr… En plus de cela, les personnages sont attachants, les psychologies travaillées. Les relations chaleureuses et taquines entre les personnages donnent une lecture très agréable malgré des événements qui ne le sont pas toujours.

Enfin, la romance se dessine progressivement, tout en douceur et comme une évidence pour la phase de rapprochement dont une bonne partie se passe comme dans une bulle hors du temps. Et petit à petit des éléments extérieurs vont interférer, soit en positif, soit en négatif. Parce que bien sûr, quand tout paraît simple et évident, ce n’est qu’apparence et la réalité finit par reprendre la main.

Une belle découverte et un roman Fantasy divertissant et dépaysant : « Aube et crépuscule », par Ryley.K !

Par Marielle Gargiulo

Format Ebook sans DRM

Button R47 C9

Format Livre et Ebook (avec DRM)

Amazon Buy Now

 

Chronique "Corner" par Marielle Gargiulo

5x8 Ecover Corner

Karly et Jordan, Françaises d’origine, tiennent un bar au Québec. Leur amitié leur a permis de surmonter bien des épreuves de leur jeune existence et elles mènent à présent une vie qui leur convient. Célibataires toutes les deux, elles ont un regard différent sur les relations amoureuses. Si Jordan fuit toute sorte d’engagements, Karly aimerait bien avoir une relation sérieuse. Un événement inattendu va venir bouleverser cette petite vie bien rodée…

Un coup de téléphone venu de France va donc tout changer. Gagner sa vie en s’occupant d’un bar est très prenant et on ne compte pas ses heures. Karly et Jordan aiment cette vie faite d’imprévus, de rencontres, d’amis et de fêtes. Et quand la première onde de choc semble absorbée, une deuxième lame vient remettre en cause cet équilibre fragile. Ces rebondissements vont faire aborder des thèmes tels que les amis, la famille et notamment les enfants, les ex, l’amour bien sûr !

Pour ma part, je mettrais tout d’abord le focus sur l’évolution psychologique des deux héroïnes principales mais aussi de certains personnages secondaires : les enfants par exemple. Bousculées par la vie mais volontaires et courageuses, elles donnent une leçon d’espoir : tout est possible si l’on s’en donne la peine. D’autant plus, si l’on est bien entourés par des amis fidèles et sincères. Deuxième focus ensuite sur une réflexion autour de la famille homoparentale, la famille recomposée, la famille au sens large, les liens du sang.

Une mention spéciale aussi pour les personnages secondaires : ils sont bien campés et bien présents dans l’histoire, aussi bien les amis que les ex ! On aimerait tous avoir ce genre de cercle protecteur autour de soi ! Enfin… sauf pour les ex parfois…

Les deux auteures ont gardé leur style habituel avec des points de vue alternés à la première personne. Cela permet de rentrer plus facilement dans la psychologie des personnages, de ressentir de l’intérieur leurs questionnements et leurs tiraillements. Une bonne gestion des dialogues et des passages plus narratifs donne un ensemble vivant et accrocheur.

Pour une romance contemporaine, avec des préoccupations de tous les jours et le genre d’événement qui bouleverse une vie : « Corner », par Cherylin A. Nash et Lou Jazz !

Par Marielle Gargiulo

Button R47 C9

 

Chronique "Dans l'ombre d'Emma"

Dans l'ombre d'Emma

Ciara est une artiste-peintre lyonnaise, une jeune femme fragile, qui a bien du mal à gagner sa vie avec son art. Pourtant, tout le monde lui reconnaît du talent, un grand talent. Mais voilà, elle pense que personne ne la comprend, ne comprend son art et elle n’est pas vraiment très douée pour se faire connaître. Elle est entière, n’aime pas les mondanités et les interactions sociales teintées d’hypocrisie…

A contrario, Emma est une actrice sublime, en haut de l’affiche, à qui tout réussit. Française, vivant à Londres et voyageant énormément pour son travail, elle forme, en apparence, un couple parfait avec un réalisateur de talent, lui aussi beau et riche. La diva peut se permettre nombre de caprices et scandales. Peu importe, son aura est telle qu’elle reste la meilleure aux yeux du monde. Mais Emma s’ennuie à présent. Quand elle croise la route de Ciara, elle voit l’occasion de s’amuser un peu et d’apporter du piment dans une vie sans surprises : une jeune femme fragile et différente qu’elle pourra dominer entièrement. Un jeu, rien d’autre qu’un jeu pour elle, en attendant son prochain mariage.

L’histoire est belle. Elle nous fait voyager entre Lyon, Paris, Londres, San Francisco et le sud de la France. Une succession de rendez-vous qui ne se déroulent jamais comme on s’y attend, ni même comme les personnages s’y attendent ! Mais ce qui m’a le plus marquée, c’est la subtilité du développement psychologique des personnages et la façon dont cela influence l’intrigue. Avec ces deux personnalités, riches et complexes, dont la force s’exprime de manière radicalement différente, l’auteure joue avec talent sur les différentes nuances. Les jeux d’influence sont légion : les deux héroïnes mais aussi leur entourage avec des personnages secondaires bien campés, consistants et… contrariants ! Alors qu’on pense savoir où l’action va nous mener, l’auteure prend un malin plaisir à nous prendre à contre-pied !

Parlons un peu du style de Melina Dicci. À ma connaissance, c’est un premier roman publié et je dois dire que le style est déjà bien affirmé : fluide, rapide, pas de descriptions longues et fastidieuses. On suit les deux héroïnes avec des dialogues tranchants, vivants et qui ne s’embarrassent pas de demi-mesures ! Les sentiments à fleur de peau animent ces dialogues et nous emmènent au cœur de la scène.

Il est des récits qui marquent. Celui-ci en fait partie : « Dans l’ombre d’Emma », par Melina Dicci !

Par Marielle Gargiulo

 

Format Ebook sans DRM

Button R47 C9

Format Livre et Ebook (avec DRM)

Amazon Buy Now