fbpx
Homoromance Éditions
×
 x 

Panier Vide
Shopping cart(Panier Vide)

S.M. GERHARD

SM GERHARD 300Avant d’être romancière, S.M. Gerhard est avant tout une grande lectrice. Elle dévore les livres depuis qu’elle a découvert la joie de plonger dans des univers multiples et variés à travers les mots à l’âge de six ans. Elle lit de tout, sans limites dans ses choix de lecture et c’est comme ça qu’elle a commencé à découvrir l’homoromance dans la bibliothèque d’un ami.

Elle s’en est nourrie et a fini par en écrire, transposant des histoires et des mondes entiers qui étaient là bien au chaud dans sa tête, en elle depuis son enfance, attendant qu’elle saute la barrière de ses peurs dues à sa dyslexie et de ses relations tendues avec la grammaire et l’orthographe.

Poussée par quelques gentilles personnes à qui elle ne saurait jamais assez dire merci, car grâce à leur soutien, elle a enfin eu le courage de mettre ses doigts sur le clavier pour libérer ses mots.

OLIN TORVINGEN

Olin Torvingen 300

Olin Torvingen est avant tout une grande lectrice, mais comme beaucoup d’autres, quelques romans traînaient sur son disque dur et sur quelques cahiers, sans qu’elle n’ait jamais pensé à les publier. Des études littéraires l’ont conduite vers le métier de documentaliste en entreprise.

Expatriée depuis 2011 pour suivre sa moitié, elle a vécu dans des pays commençant majoritairement par la lettre S et a occupé des postes divers et variés, au gré des destinations, de l’enseignement au marketing.

La découverte de la littérature lesbienne anglophone lesbienne, (notamment des auteures telles que Lee Winter ou Nicola Griffith), l’incite à chercher des équivalents dans sa langue. Et c’est en surfant sur le site d’Homoromance, qu’elle se décide à répondre à l’appel à texte des contes saphiques.

Elle écrit très rarement à la troisième personne du singulier pour parler d’elle et elle découvre maintenant avec vous qu’elle n’aime vraiment pas ça.

KASS DINSLOW

Kass Dinslow300x300Née en 1987 sur les terres bourguignonnes, Kass a toujours aimé lire. Grande fan des romans de Mary Higgins Clark, c’est tardivement qu’elle découvre les romans lesbiens et en remplit une étagère jusqu’à ne plus trouver quoi lire. C’est dans sa quête de nouveaux romans lesbiens qu’elle découvre St Éditions puis assiste quelques années plus tard à l’émergence de Homoromance Éditions.

C’est grâce à un concours lancé par Homoromance Éditions que Kass se lance dans le challenge de présenter une histoire créée exprès pour le concours, plutôt qu’une de ses nombreuses histoires écrites depuis l’achat du premier ordinateur familial vers ses 15 ans. Ses histoires permettent depuis tout ce temps de coucher par écrit sa vaste imagination dont les domaines sont très variés. Peut-être un jour osera-t-elle les sortir de son disque dur afin de les faire partager.

LÉANNA BAKER

Lana Baker 300Née en 1995, Léana Baker a grandi en Bretagne. Inventer des histoires a toujours été l’un de ses passe-temps favoris, mais c’est la première fois, avec Chat noir, qu’elle trouve enfin le courage d’en coucher une sur papier.

Lectrice compulsive, amatrice de romans en tout genre, elle est également passionnée par le sport, notamment le judo qu’elle pratique en compétition depuis ses 7 ans.

Après l’obtention de son master, elle travaille aujourd’hui dans le milieu de l’événementiel sportif. Son prochain défi ? Se lancer dans l’écriture d’un second roman.

EMMA DENISE

Emma Denise 300Emma DENISE est née en 1957 et vit en France, dans une petite commune de l’Essonne.

Elle a publié quelques recueils de poèmes et une histoire pour enfants dans sa jeunesse, puis s’est consacrée à l’éducation de ses enfants, tout en enseignant l’anglais.

Aujourd’hui retraitée, elle s’adonne à nouveau à l’écriture et au plaisir de prendre son temps. « De chair et d’eau » est son premier roman.

ESTELLE STHONNE

309Converted

Estelle Sthonne est née en 1986 en région parisienne. Elle vit à présent dans le sud de la France et travaille dans le domaine de l’informatique. Ses centres d’intérêt tournent autour du sport, de la musique, des voyages et des livres bien entendu ! Car pour elle, les livres sont des portes ouvrant sur des mondes et des univers inconnus à explorer. Ils permettent d’aller vers l’autre, que l’on soit lecteur ou écrivain, et de s’enrichir mutuellement par un partage d’expériences, et de points de vue. En écrivant, Estelle apporte sa petite pierre à ce merveilleux édifice…

 

PAULINE THEISSOT-PEYRIOT

Pauline Bio

Née en 1994, Pauline aime écrire depuis qu’à l’école primaire les cours de français lui permettaient de s’essayer au travail de l’écriture d’invention. Et aussi loin qu’elle s’en souvienne, elle a toujours adoré coucher son imagination sur le papier puis en lire le résultat. Mais c’est réellement depuis qu’elle a une quinzaine d’années qu’elle écrit sérieusement tout en améliorant son style et ses idées au fil du temps. Après le BAC, elle a décidé d’intégrer une école de Cinéma avec le doux rêve de pouvoir écrire des scénarios et réaliser des films. Une fois le diplôme en poche, elle se heurte à un monde difficile d’accès mais dont elle essaie toujours aujourd’hui d’enfoncer les portes. En parallèle, elle a toujours continué à écrire des histoires et des romans, les mots constituent son oxygène, l’écriture lui permet de rêver et de s’échapper.

MARIE-DO FERRÉ

Marie Do Bio Marie-Do Ferré écrit son premier roman à l’âge de quinze ans, comme une nécessité. Pendant de longues années, elle remplit des carnets, alternant vie personnelle et mini fictions. Après une vie passée en Afrique et son bac en poche, elle s’installe à Paris pour devenir comédienne. Elle joue aussi bien au théâtre que pour la télévision et le cinéma. 

Voix off pour la télévision, elle a été l’auteure de ses propres textes pendant plusieurs années.

Son goût pour l’écriture ne s’arrête pas là puisqu’elle est également scénariste.

Elle écrit tous les jours et quand on lui demande quel est son processus de création, elle répond : « L’écriture d’un roman, c’est comme une nouvelle histoire d’amour, on se passionne sans retenue, même si on ne sait pas toujours comment ça va finir… »

LAURA MARCHETTI

Laura Marchetti 300x300

Née en Belgique en 1995, Laura Marchetti commence dès ses huit ans à improviser des histoires le soir pour amuser sa grande sœur et l’aider à s’endormir. Y prenant un goût certain, elle se met à l’écriture d’histoires d’abord courtes, et puis de romans, vers ses dix ans. Tout en écrivant, elle dévore livre après livre, toujours avide de découvrir de nouvelles plumes. Passionnée de musique, elle essaie de faire chanter les mots dans sa tête comme elle fait résonner les sons sur son violon et son alto. Diplômée d’un Master Didactique en violon et d’un Master Spécialisé en alto, Laura Marchetti poursuit actuellement sa formation en alto dans le but de passer des concours afin de pouvoir entrer dans un orchestre.

ERIC CHAUVIN

Eric Chauvin300x300

Eric Chauvin est passionné d'écriture depuis toujours. Il aime transmettre à ses lecteurs des émotions fortes et n'hésite pas à appuyer là ou ça fait mal et à montrer les bons et surtout les pires cotés de l'humain.
Vivant en France, il a beaucoup d'admiration pour le cinéma et sa première passion, dans sa jeunesse, était d'écrire et de réaliser  des courts métrages avec ses amis. Aujourd’hui c'est dans l'écriture de romans qu'il se sent le plus à l'aise et c'est avec facilité qu'il se met dans la peau de ses personnages pour mieux les vivres de l'intérieur. L'émotion qu'il transmet, l'émotion qu'il couche sur le papier est ressentit comme s'il vivait le moment.
Partagé entre son travail et sa famille, il trouve toujours le temps d'écrire et plus particulièrement la nuit.

KADYAN

Kadyan Australie300x300

Née en 1964 à Toulouse, Kadyan n’aimait pas le français ni les livres que ses professeurs l’obligeaient à lire et qu’elle ne lisait d’ailleurs jamais entièrement. Ses préférences allaient aux mathématiques et à la physique.
Ses seules lectures étaient les BD et les encyclopédies Time Life. Par contre, elle a passé une partie de son adolescence à créer des histoires dans sa tête. C’est ainsi que sont nés les Atmaks et l’histoire d’Alex dans "Le prix du sang".
Lorsqu’elle avait 20 ans, son père lui a mis dans les mains des romans de science-fiction en disant qu’ils étaient très bien. N’ayant rien à faire cet été là, elle a commencé le premier de la série et ne s’est plus arrêtée de lire depuis.  
L’idée d’écrire ces histoires issues de son imagination débordante l’a toujours titillée mais le manque de temps et la paresse l’ont fait repousser cette envie jusqu’à ce qu’elle découvre la littérature lesbienne d’outre-atlantique. Là, elle s’est dit : "Pourquoi pas moi ?".
Chacun de ses romans possède sa propre histoire, son propre cycle de création, quelquefois facile, quelquefois douloureux.
Kadyan touche à tous les genres : aventure, policier, science-fiction, fantastique, romance. Son objectif principal est que sa lectrice ou lecteur ne s’ennuie pas.

DIDIER LEUENBERGER

Didier Leuenberger300x300

Passionné des mots, Didier Leuenberger né dans le Jura Suisse a publié son premier roman à Paris en 1999, puis un second en 2006 à Lausanne. Lauréat de l’octroi d’une bourse d’encouragement à l’écriture de l’État de Fribourg (Suisse) en 2003 ; lauréat de concours de nouvelles, il a également publié de nombreux textes et nouvelles dans des revues littéraires, magazines et journaux de France, de Suisse et du Canada. Son troisième roman fut publié à Paris en 2009 (finaliste du concours cinématographique de Troyes Première marche catégorie roman). Une quatrième parution de nouvelles aux éditions La Plume noire verra le jour au printemps 2012, ainsi qu’un reportage photos dans un magazine populaire sur l’Ouest américain. Citoyen du Monde avant tout, grand voyageur, il a parcouru le globe sac à dos à maintes reprises et côtoyé de nombreux peuples et cultures différents, ce qui lui permet d’avoir un esprit d’ouverture fort apprécié. Grand amoureux de la nature, il préfère les forêts aux villes et se sent indéniablement heureux en équilibriste suivant les crêtes des montagnes. Indépendant, il a travaillé dans le social durant des années avec des jeunes en difficulté, aiguisant son sens de l’intuition et de l’écoute.

PATRICIA FAUTAIRE

 309Converted

Patricia est née en 1981. De formation technique dans le monde de l’industrie process, elle a toujours aimé écrire et cela bien que l’orthographe ne l’aime pas.
Depuis toute petite, d’une simple petite histoire lue, elle laissait son imagination détourner les mots pour plonger dans un monde fantastique où bataille, amour, tendresse et tristesse se mêlaient.
Encore aujourd’hui, elle ne passe pas un jour sans que mademoiselle Inspiration ne vienne lui murmurer à l’oreille la douce mélodie des mots.

CAROLE A. DESTRESSE

Carole Armesto Destresse300x300

Carole A. Destresse est née en 1969 en Aveyron, où elle a passé une bonne partie de sa vie. Son père travaillait à l’usine et sa mère était femme au foyer. Après avoir quitté le pensionnat à 18 ans, on lui découvre un handicap auditif régressant.
Au décès de son père, elle annonce à sa famille son homosexualité. Seule sa mère accepte son orientation sexuelle. Avec « Pour toujours », elle gagne en 2005 un concours de nouvelles. C’est un déclic. Elle démarre alors l’écriture du roman « L’héritage de Dara ».

Farah Ethan

Photo Christ Ailes300x300

Née en mai 1974, Farah Ethan a toujours été une enfant rêveuse et pleine de joie.
Elle est attirée très tôt par le monde imaginaire. Bien que loin des bancs de l’école assez jeune, l’écriture lui paraît aujourd’hui comme une évidence.
Elle a fait plusieurs métiers divers et variés pour être, à l’âge de 33 ans, fonctionnaire de police. Serait-ce un signe ?
Elle préfère voir défiler une année ne possédant aucun jour identique dans sa profession. Les difficultés sont cependant multiples : être une femme dans la police en France n’est pas une sinécure… mais c’est un autre débat !
Elle aime les voyages, les soirées chez son amie Sonia, les vacances en famille, les bons vins français. Depuis quelques années, tous ces bonheurs lui font du bien. Une goutte de bonne humeur, une pincée d’humour, plusieurs grains de folie… le cocktail parfait pour être heureuse !
L’écriture… une envie liée à un trop plein d’imagination, au désir de voyager, d’explorer l’imaginaire et de créer des situations et des personnages… Défi relevé !
Eh oui, écrire est loin d’être une mince affaire.
Et pourtant…

MIA CADIOU

Photo Mia Cadiou300x300

Mia Cadiou est une étudiante en Lettres modernes qui prévoit de se spécialiser dans l’édition/l’édition numérique. Elle vit actuellement dans le fin fond de la Bretagne, en France. Si lire est vital pour elle, ce n’est rien comparé à l’écriture. Débordante d’imagination depuis toute jeune, Mia s’est fait connaître sous le pseudo HeYa-NaHe il y a de cela quelques années, écrivain sur plusieurs années. En parallèle, elle est plongée dans son propre monde depuis toujours où mille et une histoire voient petit à petit le jour.
Mia n’est pour le moment qu’une étudiante qui passe plus de temps à écrire ses histoires qu’à copier ses cours, mais elle compte bien tout faire pour que l’écriture devienne son activité principale.