Homoromance Éditions
×
 x 

Panier Vide
Shopping cart(Panier Vide)
Moloch1 Site

Moloch Baal - tome 1

► Auteur : Emmanuel TAFFARELLI
► Tome 1 sur 2
► Résumé : Moloch Baal est un groupe de heavy metal à la réputation sulfureuse qui fascine des milliers de fans à travers le monde. On dit que certains adolescents vont jusqu’à s’immoler pour prouver leur dévotion à la sculpturale chanteuse Sharon Devilia, dont la voix est puissante et envoûtante…
Lorsque sa fille manque de mourir suite à une tentative de suicide par le feu, Kelly Bélanger décide de découvrir ce qui se cache derrière Moloch Baal, du nom d’un dieu sauvage de l’Antiquité. Au cours de sa quête, elle va peu à peu remettre en cause tout ce qui constituait son existence jusque-là. Succombera-t-elle au charme pervers de la mystérieuse Sharon Devilia ?
Elle aurait dû savoir que flirter avec le démon n’est pas sans danger et que personne n’en sort jamais indemne.
► Nombre de mots : 58020
► Genre : Thriller
► Public : Adulte
► Niveau d'érotisme : ★★☆☆☆
9,90 €
Description du produit

Elle ouvrit son ordinateur portable et chercha le compte Instagram du groupe Moloch Baal. Elle reconnut tout de suite la patte de Kelly dès les premières images, leur cadrage particulier. Elle ne savait pas à quoi ressemblait « l’ancienne version » du compte avec des photos signées d’un autre, mais les clichés pris par son ex explosaient de couleurs, de netteté, d’originalité également avec des prises de vue en noir et blanc qui en « jetaient ». Véronique nota l’exceptionnelle beauté de la chanteuse, Sharon Devilia, troublante à tout point de vue. Avec ses formes et son attitude outrancière, c’était bien le genre de femme à plaire à Kelly…

Il y avait des dizaines d’images qui retranscrivaient la violente folie de cette tournée : soir après soir, le groupe déversait son énergie sans compter devant une foule jeune, sauvage et emballée, le tout sous le regard de cette monstrueuse statue de stuc à la bouche énorme qui dominait tout. Les commentaires allaient tous dans le même sens : « une tuerie ! », « une boucherie sur scène ! », « c’est l’Enfer à ciel ouvert ! », « Respect à Moloch Baal ! » On pouvait presque entendre les hurlements des fans…

Et Véronique tomba sur le fameux autoportrait dont parlait Charlène. Mon Dieu ! Elle porta la main à sa bouche : hormis le regard, Kelly était à peine reconnaissable, arborant un maquillage et une coiffure incroyables ; la bouche entrouverte, on aurait dit une sorcière des temps modernes, aguichant ses ouailles au nom d’un démon sorti de l’Enfer de Dante, usant de son pouvoir sensuel pour les charmer.

Et ce n’était pas le plus déroutant : Sharon Devilia se collait contre elle, plongeant sa langue lascivement dans son oreille…