fbpx
Homoromance Éditions
×
 x 

Panier Vide
Shopping cart(Panier Vide)
Aucune image

Aux pieds de la grande dame de Fer

► Auteure : Laura Marchetti
► Résumé : Clémentine est une jeune altiste en quête d'un nouveau professeur à Paris. Alors qu’elle essuie un échec particulièrement douloureux, elle fait la rencontre de Lula, une bédéiste complètement délurée qui va lui apprendre à voir le monde sous un œil nouveau. Pourtant, il se pourrait bien que, malgré les apparences, ce n’est pas tant Clémentine qui, des deux, ait besoin de protection. Alors que leurs journées prennent un caractère de plus en plus étrange, les deux femmes ne pourront compter que sur leur amour aveugle pour se relever l’une l’autre.
► Nombre de mots : 74889
► Genre : Romance, FxF
► Public : Adulte
► Niveau d'érotisme : ★★☆☆☆
9,90 €

Commentaires (5)

Rated 4.5 out of 5 based on 5 voters
This comment was minimized by the moderator on the site

Ce livre est indéfinissable, il peut se relire à l'infini tant on peut y percevoir de nuances. Je pleure rarement en lisant, là oui. Laura nous balade sur toute la gamme des émotions.

  1. 5 / 5
This comment was minimized by the moderator on the site

C'est difficile de faire un commentaire sans divulgâcher cette belle histoire, émouvante et d'une sensibilité extrême.
J'ai aimé le style, le vocabulaire précis qui permet de ressentir immédiatement les sentiments des personnages
J'ai aimé la simplicité des descriptions qui vont droit au but
J'ai aimé la maturité de l'écriture, la fluidité ….
J'ai aimé les dialogues et les réflexions intérieures
J'ai aimé l'humour des personnages, parfois, et surtout leur force
J'ai aimé l'enthousiasme qui ressort du livre
J'ai même aimé la presque nuit blanche que j'ai passé car je ne pouvais pas lâcher l'histoire
Un grand merci pour ces beaux et intenses moments !

  1. 5 / 5
This comment was minimized by the moderator on the site

Ce roman m'a surprise, troublée puis émue...il est tellement ...
C'est un roman qui ne se décrit pas
C'est un roman qui ne se raconte pas.
C'est un roman qui se lit,
C'est un roman qui se vit...
J'ai adoré ce livre...
Merci à l'Auteure et Bravo

  1. 5 / 5
This comment was minimized by the moderator on the site

Bonjour,
Au début, je trouvais tout cela fort rose... (je suis plutôt adepte de thrillers nordiques bien glauques). Rose mais pas mièvre : très vite les références tellement réalistes aux cons : artiste qui se la pète, homophobes stupides et lâches,... m'ont rassurée.
Le roman décolle vraiment dès la seconde moitié: divers événements interpellants que je ne dévoilerai pas et on se surprend à imaginer une fin, la fin... Mais très mal, pour ma part.
Et c'est ça aussi qui m'a plu, ce dénouement, complètement inattendu.
Continue Laura !

  1. 4 / 5
This comment was minimized by the moderator on the site

Une romance bouleversante dont je dois taire l’épilogue.
Bouleversante car je suis musicien et j’ai vécu ce récit comme si c’était le mien. « Comprendre que la musique, c’est le travail d’une vie, qu’il n’y a jamais de réelles pauses dans cette voie-là » est une profonde vérité.
Bouleversante également par la naissance de cet amour inconditionnel, profond, sincère et tellement pur.
Bouleversante enfin pour son dénouement parfaitement inimaginable que le lecteur doit découvrir lui-même, qui nous démontre la véritable valeur de ce que représente l’Être Aimé et là, quand c’est le cas, ça peut faire mal.
C’est très bien écrit au niveau de la forme mais le récit est tellement fort qu’on n’y prête que peu d’attention. J’oserais même dire : personnes sensibles, s’abstenir.

  1. 4 / 5
.