fbpx
Homoromance Éditions
×
 x 

Panier Vide
Shopping cart(Panier Vide)

Au pair

► Auteure : Stéphanie Lullaby
► Résumé : Louise Dubois vient de terminer sa licence en espagnol pour devenir traductrice de romans. Afin de se donner plus de chances de réussir dans ce métier, elle souhaite devenir trilingue et donc perfectionner son anglais. Elle décide de partir à Vancouver comme jeune fille au pair et c’est dans la famille Ryder qu’elle pose ses valises pour six mois. Louise fait la connaissance de Tim, Bette, Andy, Molly et Owen, une famille dont les membres sont aussi attachants que différents. Elle tombe rapidement sous le charme de Bette, PDG d’une Maison d’Editions qui semble tout avoir pour être heureuse. Commence alors une spirale de joies, de peines et de doutes. Jusqu’à ce qu’aucune des deux ne contrôle plus rien.
► Nombre de mots : 64 394
► Genre : Romance
► Public : Adulte, averti
► Niveau d'érotisme : ★★★★★
9,90 €
Description du produit

« La brise qui s’écrasait sur leurs corps jouait avec la légèreté de son paréo. Se soulevant, se rabattant. Se soulevant, se rabattant. Tout comme la poitrine de Louise qui s’affolait quand le paréo laissait entrevoir un maillot de bain deux pièces, noir. Et un corps aussi parfait que l’Espagnol employé pour réciter le poème.

Elles faisaient prolonger le silence incertain d’un après-midi trop court.

Et puis… Tout se passa vite, trop vite.

Un bruit assourdissant retentit dans la maison, un bruit de casseroles et des plaintes d’une Molly qui venait certainement de se faire mal. Bette et Louise lâchèrent chacune leur livre en même temps, tout en se levant brusquement.

Avant que Louise ne percute maladroitement Bette dans la précipitation.

Avant que Louise, manquant de tomber, ne se rattrape en posant sa main sur la hanche de Bette.

Avant que Bette ne regarde la main de Louise sur sa hanche, oubliant une fraction de seconde les plaintes de Molly.

Elle leva ses yeux pour les planter dans ceux de Louise.

Ne cherchant aucunement à briser l’instant et le déferlement de sensations titanesques qui s’abattaient dans les entrailles de Louise. Et Bette ? Le marron contre le bleu.

Intense. Doux. Brutal. Trop tard. »

 

Commentaires (4)

This comment was minimized by the moderator on the site

Je vais débuter par dire que c'est très difficile de poser ce livre une fois qu'on l'a commencé, même quand on n'a pas le choix. Je l'ai principalement lu dans les transports et j'ai failli rater mon arrêt à plusieurs reprises tellement j'étais absorbée dans l'histoire (je reviendrais sur le problème de le lire dans les transports plus tard dans ce commentaire).

On s'attache tout de suite à ces deux femmes, Louise et Bette. Tout les oppose, mis à part leur amour pour les mots, mais au final c'est ce qui les rend si complémentaires. On adore tout de suite également le personnage de Molly, ce boute-en-train qui est capable de nous faire sourire même quand tout va mal, qui est du genre à sauter les deux pieds dans le plat. On s'attache aussi aux enfants, Owen l'adolescent et Andy le petit garçon. Et oui, on est d'accord, personne n'aime Tim.

J'ai adoré la façon dont Stéphanie décrit avec précision tout ce qui est invisible; les émotions et tout ce qui se passe entre elles.

On suit le personnage de Louise qui part à l'aventure au Canada, qui fuit une expérience difficile qu'on découvre au fil de ses cauchemars et des flashbacks. Mais elle va rapidement tomber dans les filets de Bette, sans qu'aucune de ces deux femmes n'aient le contrôle sur ce qui leur arrive.

C'est ici que je reviens sur le problème des transports. Je vais donner un petit conseil basé sur une expérience personnelle : cachez au maximum votre lecture de vos congénères pour éviter les regards bizarres quand vous commencez à lire une scène de partie de Twister, c'est chaud bouillant.

C'était une relecture pour moi, j'avais déjà découvert et adoré cette histoire en 2017 alors qu'elle n'était qu'à l'état de fanfiction. Tout ce que je peux dire c'est que c'est avec brio que Stéphanie a réussi à sublimer cette histoire pour le compte d'Homoromance Editions.

Le seul petit bémol c'est que Bette n'est pas correctement représentée sur la couverture, une femme en tailleur aurait été mieux. Mais bon ça n'enlève rien à l'histoire.

PSone: Je suis trop fière d'être la Charlène citée dans la dédicace!
PS2: Je suis tellement fière de toi Stéphanie, tu as vraiment su te développer en tant qu'auteure. Ton écriture a évolué en même temps que toi et cela donne des histoires de plus en plus belles.
PS3: J'ai vraiment vraiment hâte d'avoir le suivant entre les mains !
PS4: Ainsi que tous les autres qui, je le sais, sont sur la liste.
PS5: Ce livre a un point commun avec cette console, tout le monde se l'arrache car il en vaut vraiment la peine.

This comment was minimized by the moderator on the site

Louise et Bette jouent avec nos sentiments ? mais c'est très agréable à attendre, à espérer, à les voir avancer pour ensuite reculer. J'ai adoré assister aux désir, frustration, passion de deux protagonistes ... Un roman très agréable à lire. Merci Stéphanie.

This comment was minimized by the moderator on the site

Tout fonctionne tellement bien dans ce roman !
D'abord les personnages. Les 2 héroïnes sont pratiquement à l'opposé l'une de l'autre. La première, Louise, se cherche, et tente d'échapper à son passé en traversant la planète. La seconde, Bette, femme d'affaire brillante, workaholic, dans le déni de son attirance pour Louise. Et il ne faut pas oublier Molly, l'indispensable confidente, délicieusement impertinente. La famille n’est pas en reste, même si on s’y attache moins. On se focalise sur ce beau trio.
Ensuite la romance qui démarre comme une désir fulgurant. Mais pas si facile à consommer dans le contexte. Stéphanie prend un malin plaisir à nous faire languir. Mais c'est pour notre plus grand bonheur. Il faut dire que les scènes érotiques sont très bien écrites, sensuelles, hot mais jamais vulgaires. Un pur délice.
Et pour finir la plume, sensible et subtile, qui met en valeur toutes les émotions. Wow … on passe par l’attirance, le désir, la peur, le déni, l’attente, l’impatience, l’espoir et le désespoir, l’amitié, l’amour, la connivence, le dégout … et tellement d’autres.
Merci, je me suis régalée !

This comment was minimized by the moderator on the site

Wouahou... Excellentissime!
Un vrais bonheur de lire cette histoire.
Tellement d'émotions, de sentiments... Magique...
Vous l'aurez compris, je vous la conseille vivement.
Bravo à l'auteure !

.