fbpx
Homoromance Éditions
×
 x 

Panier Vide
Shopping cart(Panier Vide)
Au Pair Site2

Au pair

► Auteure : Stéphanie Lullaby
► Résumé : Louise Dubois vient de terminer sa licence en espagnol pour devenir traductrice de romans. Afin de se donner plus de chances de réussir dans ce métier, elle souhaite devenir trilingue et donc perfectionner son anglais. Elle décide de partir à Vancouver comme jeune fille au pair et c’est dans la famille Ryder qu’elle pose ses valises pour six mois. Louise fait la connaissance de Tim, Bette, Andy, Molly et Owen, une famille dont les membres sont aussi attachants que différents. Elle tombe rapidement sous le charme de Bette, PDG d’une Maison d’Editions qui semble tout avoir pour être heureuse. Commence alors une spirale de joies, de peines et de doutes. Jusqu’à ce qu’aucune des deux ne contrôle plus rien.
► Nombre de mots : 64 394
► Genre : Romance
► Public : Adulte, averti
► Niveau d'érotisme : ★★★★★
Date de disponibilité du produit: 1/12/20
Description du produit

« La brise qui s’écrasait sur leurs corps jouait avec la légèreté de son paréo. Se soulevant, se rabattant. Se soulevant, se rabattant. Tout comme la poitrine de Louise qui s’affolait quand le paréo laissait entrevoir un maillot de bain deux pièces, noir. Et un corps aussi parfait que l’Espagnol employé pour réciter le poème.

Elles faisaient prolonger le silence incertain d’un après-midi trop court.

Et puis… Tout se passa vite, trop vite.

Un bruit assourdissant retentit dans la maison, un bruit de casseroles et des plaintes d’une Molly qui venait certainement de se faire mal. Bette et Louise lâchèrent chacune leur livre en même temps, tout en se levant brusquement.

Avant que Louise ne percute maladroitement Bette dans la précipitation.

Avant que Louise, manquant de tomber, ne se rattrape en posant sa main sur la hanche de Bette.

Avant que Bette ne regarde la main de Louise sur sa hanche, oubliant une fraction de seconde les plaintes de Molly.

Elle leva ses yeux pour les planter dans ceux de Louise.

Ne cherchant aucunement à briser l’instant et le déferlement de sensations titanesques qui s’abattaient dans les entrailles de Louise. Et Bette ? Le marron contre le bleu.

Intense. Doux. Brutal. Trop tard. »

 

Commentaires (0)

Rated 0 out of 5 based on 0 voters
.