×
 x 

Panier Vide
Shopping cart(Panier Vide)
Ouichef Site

Oui, Chef !

► Auteure : Julie Lezzie
► Résumé : Laure, passionnée par la cuisine depuis qu’elle est toute petite, a fait carrière dans la restauration. Après avoir gravi les échelons jusqu’à se retrouver sous-chef dans un grand restaurant parisien, elle fait un burn-out. Deux ans de remise en question plus tard, un ami de l’école de cuisine lui propose de travailler avec lui dans son bistrot. Encore fragilisée par son expérience précédente, Laure n’est pas sûre de vouloir se remettre derrière les fourneaux. Acceptant de filer un coup de main en salle, loin des cuisines, elle contribue grandement à la popularité de l’établissement. Grâce à des ateliers de cuisine très complices pour initier une amie au plaisir gustatif et à la sensualité des aliments, elle retrouve son potentiel créatif. Elle se voit alors proposer le poste de chef par son ami aussi ambitieux que visionnaire, pour faire du bistrot le nouvel endroit à la mode. Laure hésite : accepter lui permettrait de s’épanouir pleinement en faisant ce qu’elle a toujours voulu faire, mais arrivera-t-elle à passer outre l’attraction irrésistible exercée par la commise japonaise rebelle et incontrôlable ?
► Nombre de mots : 53559
► Genre : Romance
► Public : Tout public
► Niveau d'érotisme : ★★★☆☆
8,90 €
Description du produit

— Bon, et si on la dégustait avec les doigts, cette mousse ? demanda-t-elle, tout en plongeant son petit doigt dedans pour se dessiner une moustache de chocolat sur la lèvre supérieure, avant de le fourrer dans sa bouche.

— La moustache, comme les dentelles, te va à ravir – tu es torride ! déclara Camille en riant.

Torride n’avait rien de trop fort pour qualifier la magnifique femme en sous-vêtements qui se tenait devant elle. Camille but une rasade de champagne, qui ne fit que lui donner davantage de vapeurs. D’un mouvement circulaire, elle récupéra de la mousse sur l’index, qu’elle lécha goulûment sous le regard de son hôte. Puis elle en déposa au creux de sa gorge, au-dessus de la clavicule et planta ses yeux dans les siens pour la défier :

— Et si tu m’initiais à la pratique de nyotaimuri ?