fbpx
Homoromance Éditions
×
 x 

Panier Vide
Shopping cart(Panier Vide)
Aucune image

Le monde d'après

► Auteure : Kass Dinslow
► Résumé : 13 août 2041, l’Airbus A480 quitte l’aéroport de New York afin de rejoindre celui de Paris. À son bord, cinq cent quatre-vingt-sept passagers et vingt-et-un membres d’équipage. Tous à bord assistent impuissants à la dévastation de la planète suite à une succession de catastrophes naturelles. Une fois dans l’espace aérien français, Andréa ne parvient pas à trouver une piste pour poser son appareil. Toutes les communications radio sont interrompues. Quand le carburant viendra à manquer, quelle sera la décision d’Andréa ? Que vont trouver sur Terre les potentiels survivants ? Une chose est sûre, dans un monde dorénavant apocalyptique, l’avenir est rempli d’incertitudes.
► Nombre de mots : 72924
► Genre : Science-fiction, post-apocalypse
► Public : Adulte, jeune adulte
► Niveau d'érotisme : ★☆☆☆☆
9,99 €
Description du produit

Dans le cockpit, les deux pilotes sont aussi concentrés que possible, ils n’ont pu atteindre leur objectif et le terrain est clairement hostile à un atterrissage sauvage. La peur les saisit tous les deux et celle-ci grandit à mesure que le sol se rapproche. Le sol est finalement là. Le premier impact est violent. L’avion rebondit légèrement en raison de son poids mais suffisamment fort à cause de la vitesse, provoquant ainsi de nouveaux impacts. Les secousses sont toujours fortes, les corps sont ballottés dans tous les sens. Andréa a parfaitement conscience qu’ils ne sont pas au bout de leur peine, que ce n’est pas fini. Elle aperçoit un cratère qu’elle ne peut éviter étant donné la situation, la vitesse est toujours bien trop élevée. L’avion se rapproche très vite du cratère. Le train d’atterrissage se brise instantanément suite à ce nouveau choc. Presque aussitôt, l’avant de l’avion touche le sol et manque de se planter comme un javelot. Le reste de l’appareil se soulève, effectue un quart de tour vers la droite avant de se poser lourdement et continuer de glisser. Des cris de panique, aussi bien humains qu’animaux, envahissent l’ensemble de l’appareil, faisant écho à la peur partagée par tout le monde. Un bruit assourdissant. Un nouvel impact éventre l’avion au niveau de la soute et la cargaison se répand immédiatement à l’extérieur. Le train d’atterrissage le plus à gauche cède à son tour, très rapidement suivi par celui juste à côté. L’aile déjà fragilisée par les chocs se brise, emportant avec elle une partie du fuselage de la cabine du pont inférieur. Les cris redoublent dans la cabine après cette ouverture inattendue. Les hurlements sont de moins en moins audibles parmi les bruits environnants du fracas causé par les différents chocs de l’avion sur le sol, dorénavant accompagnés par ceux du vent s’engouffrant dans l’appareil. Quelques passagers qui avaient refusé de s’attacher, ou qui se sont détachés en raison de la panique lors des impacts, sont éjectés de l’appareil, et avec eux quelques animaux. Quant aux autres, ils sont bien malmenés, continuant d’être secoués dans tous les sens, se cognant de toutes parts.

 

Commentaires (1)

Rated 5 out of 5 based on 1 voters
This comment was minimized by the moderator on the site

Depuis le temps que je l’attendais : une couverture superbe, un résumé original et intriguant ainsi que la scène de l’atterrissage publiée sur le site m’avaient rendue impatiente ?

Et je n’ai pas été déçue !
La tension monte peu à peu dans l’avion au fur et à mesure qu’on en apprend plus sur la situation au sol et les difficultés du poste de pilotage. On en profite pour faire connaissance avec les différentes protagonistes … rassurez vous on ne fait pas le tour des 587 passagers ni des 21 personnes composant l’équipage. ??

Et puis tout s’enchaîne !
On assiste à la réorganisation du groupe de rescapés … et puis l’histoire est pleine de rebondissements dont je ne divulgâcherai pas la teneur tant j’ai eu plaisir à les découvrir au fil de l’eau.
Haletant, passionnant, palpitant … presque éreintant !
On ne s’ennuie pas une seconde!
Chaque épreuve est l’occasion pour chacun de mieux se connaître et et découvrir aussi ses compagnons.

Il y a aussi beaucoup d'humour dans les taquineries des dialogues. Et les références aux différentes séries de « notre » époque, teintées de nostalgie sont assez drôles. Et cela allège quelque peu la tension permanente liée à cet univers hostile.
Bien sûr aussi de beaux et nécessaires messages écologiques sur toutes les conneries qu’on est en train de faire. Et c’est facile de se projeter car l’action se passe en 2041. Tristement et désespérément crédible. Malheureusement.

Tout au long ce ce scénario très bien ficelé, on sent une auteure investie et documentée. Cela ajoute de la force au récit.
Ce qu’il en ressort à la fin c’est qu’il y a énormément de générosité dans cette histoire. C’est pas un feelgood au sens choupinou du terme, mais l’auteure apporte beaucoup de sensibilité. Mais aussi beaucoup de rebondissements… c’est une épopée avec de multiples péripéties. Avec toujours une inquiétude latente …ce qui génère de l’appréhension mais aussi de l’impatience à connaître la suite. Addictif.

Et les nombreuses rencontres ne sont pas toujours bonnes… je m’arrête ici car je m'emballe et risque de révéler des points clés. On aimerait presque une suite.
Super roman, de belles personnes, attachantes, aux failles et faiblesses équilibrées, un scénario captivant et prenant. Bref .. Chapeau !

Et pour celles et ceux du café qui la connaissent un peu, ... bon… sans surprise il y a une belle rousse, pas de scènes érotiques, des références à Clexa et d’autres séries, des animaux … et bizarrement pas d’élevage de cochons. ??
Dommage que l’auteure soit aussi lente (á écrire) parce que c’est une belle réussite !
Merci pour cet excellent moment de lecture. Un autre !

  1. 5 / 5
.