×
 x 

Panier Vide
Shopping cart(Panier Vide)
Unefemme1 Site

Il suffit d’une femme - Tome 1 : Le grand voyage

► Auteure : Kadyan
► Résumé : Cinq cents ans après le Feu du Ciel, les clans n’en finissent pas de régresser, perdant peu à peu tout ce qui faisait d’eux des Hommes. Depuis l’enfance, Kira, rejetée et maltraitée par tous, est différente. Pourtant, Vishnu, le chaman, voit en elle l’avenir de leur clan.
Pour ses dix-huit ans, il lui ordonne secrètement de marcher vers l’ouest à la recherche de ceux qui réfléchissent. Kira n’hésite pas : elle part.
De dangers en rencontres, de zones interdites en terres hospitalières, Kira va étancher sa soif de connaissance et découvrir l’amitié. Pourtant, rien ne peut arrêter son destin. Pas même les légendes qui parlent d’un lieu d’où personne ne revient.
► Nombre de mots : 62978
► Genre : Romance, Post-Apocalypse
► Public : adulte
► Niveau d'érotisme : ★★☆☆☆
9,90 €
Description du produit

Un bruit de pas à l’extérieur attira son attention. Quelqu’un approchait et ce n’était pas Vishnu. Rapidement, Kira rangea la relique dans son étui en cuir et la reposa sur l’autre. Au moment où elle se redressait, Pari, le chef du clan, entra. Surpris de sa présence, il stoppa et la foudroya du regard. Instinctivement, comme toutes les femmes devant un homme, elle baissa les yeux et voûta les épaules.

— Que fais-tu ici ?

— Vishnu m’a demandé de l’attendre, master.

— Pourquoi ?

Étonnée par la question, Kira faillit relever la tête et le regarder droit dans les yeux. Elle se retint à temps et, du même ton soumis, répondit :

— L’humble femelle que je suis ne questionne jamais les ordres du chaman, master. Il demande et j’exécute, master.

Durant quelques minutes, Pari l’observa sans rien dire. Il se sentait stupide d’avoir questionné cette femelle. Tout le village avait bien vu l’intérêt grandissant du chaman pour la gamine. Lorsqu’elle était devenue femme, les ragots avaient couru. Les chamans n’avaient pas le droit de prendre officiellement femme, mais tout le monde savait bien que les servantes réchauffaient aussi leur couche. Même si elles étaient mariées, toute leur famille tirait prestige de cette position de choix et le mari se sentait mis en valeur. Si Pari avait été à la place de son frère, il aurait refusé d’attendre cinq ans supplémentaires pour épouser sa promise. Il soupçonnait que Kira ne devait plus être vierge et il en avait parlé à Bari qui avait juste haussé les épaules.

— Quel travail fais-tu pour Vishnu ? demanda Pari sèchement.

— Je nettoie sa cahute, master, prépare ses repas et parfois je broie les racines.

— C’est tout ?

Pari savait que Kira était une excellente chasseuse.

— Avec les beaux jours, je chasse aussi pour Vishnu, master.

Kira se demandait où il voulait en venir et combien de temps il resterait là avec elle. Dans sa tête, elle suppliait Misoft de faire revenir Vishnu. Au bout de quelques minutes qui lui parurent des heures, Kira entendit enfin les pas tant attendus. Elle retint un soupir de soulagement lorsque la frêle silhouette poussa la porte en cuir.

— Pari ? Que me vaut ta visite ?

Vishnu désigna un tabouret bas au chef de clan.

— Kira, prépare-nous une infusion. Celle pour la respiration. Je ne suis pas encore remis du rhume de l’hiver dernier.

Sans perdre une seconde, sous le regard de Pari, Kira s’agenouilla devant les bourses en cuir contenant des plantes séchées.

— Tu lui apprends les remèdes ?

Vishnu éclata de rire.

— Bien sûr que non. De toute façon, une femelle n’a pas la tête faite pour ça. Elle connaît juste les couleurs, dit-il en désignant le fil coloré ornant chaque bourse, et je lui ai fait apprendre les associations. Respiration, jaune ; mal aux muscles, rouge… Mais je pense que tu n’es pas venu pour vérifier les connaissances de Kira.

Kira déglutit devant le mensonge proféré par Vishnu.