Homoromance Éditions
×
 x 

Panier Vide
Shopping cart(Panier Vide)
Aucune image

Dark Pinocchio

► Auteure : Marcia Gary
► Résumé : Pinocchio revisité par une auteure LGBT ? Mais attention, pas la version édulcorée de Walt Disney, avec un pantin maladroit, attachant et rempli d’innocence non, un Pinocchio comme l’a écrit à l’origine l’italien Carlo Collodi en 1881 : arrogant, fourbe et ambitieux. D’ailleurs, dans cette version, Pinocchio n’est plus une simple petite marionnette de bois vivante. Elle est une véritable poupée, aux formes sensuelles et aux exigences vivaces, contemporaine et impulsive. Venez rencontrer la marionnette qui rêvait de devenir une vraie femme, suivez sa découverte de l’amour auprès de la fée bleue et affrontez avec elle cet univers complètement fou et onirique.
► Nombre de mots : 46298
► Genre : Conte revisité
► Public : Averti, adulte
► Niveau d'érotisme : ★★★★★
7,90 €
Description du produit

Tout d’abord, Geppetto sculpta la tête. Il la voulait belle et bien faite, cheveux relevés en chignon blond et pommettes hautes, toutes rosées. Quand il fit les yeux, de grands yeux de poupée surlignés de cils infinis, il eut soudain l’impression qu’on le regardait. S’écartant quelque peu de sa création, il vit les grosses billes le suivre et rouler dans leurs orbites bien dessinées. Tandis qu’il s’affairait sur le bas du visage, Geppetto s’entendit parler à voix haute : « puisque tu es faite en bois de pin, je vais t’appeler Piña. » Les paupières colorées par le pinceau habile du menuisier papillonnèrent de joie. En deçà du regard de biche de Piña, l’homme sculpta une bouche gourmande et sensuelle. Il s’appliquait tant sur le contour des lèvres, ourlant les lippes vers l’extérieur, creusant au-dessus un triangle  charmeur. Quand il eut fini de tracer la jointure de l’orifice, la poupée se mit à rire et tira une langue rouge sang.

 

Commentaires (2)

This comment was minimized by the moderator on the site

Hey, encore un conte revisité ! Et revisité à la façon saphique ?Quelle bonne idée d'avoir choisi cette Piña … Mais quelle tête de bois celle-là ! Elle m'a passablement énervééééée ?
Avec un vocabulaire exquis, très imagé, qui donne beaucoup de vie au récit, Marcia nous conte les aventures et les frasques de cette marionnette. J'ai eu beaucoup de plaisir à retrouver la plume très fluide de cette auteure très à l'aise dans ces mondes fantastiques ?
L'histoire est prenante. Un réel "tourne-page" tellement on a envie de savoir ce qu'il va encore lui arriver. Tout au long des chapitres, subtilement organisés en mensonges, on est face à toute l'horreur et les vices des humains. Et la naïveté et la candeur de notre héroïne, sont mis à rude épreuve : souffrance physique, humiliation, prostitution, drogue, violence, déception… Et aussi l'amouuuur !
Cette Piña est sans conteste une agaçante tête de linotte, cupide, immature, fainéante, égocentrique, égoïste et qui n'apprend pas toujours de ses erreurs et surtout qui prend beaucoup (mais alors vraiment beaucoup) de mauvaise décisions … Ce qui la rend presque attachante. Et ce conte ne serait pas assez fidèle si cette marionnette n'étais pas irrémédiablement menteuse ? Et les bims en zboings que fait son nez qui s'allonge vont finalement la sortir d'une situation bien difficile.
J'adooore la morale ?
Bravo pour cette revisite originale et finalement pas si dark que ça… mais qui révèle le bonheur de l'auteure à décrire ces situations parfois démoniaques ?
❤️????? … et #JeLisJeCommente !

This comment was minimized by the moderator on the site

Félicitations à l'auteure. ..
J'ai eu un peu de mal au début, pauvre petite Marionnette mais pourquoi tant de malheurs et de peines? ...mais après quelques pages, je me suis laissée prendre à ses aventures et ses choix ....tout en me disant mais mais...que diable...!!!
Et j'ai bien aimé ?

.