fbpx
Homoromance Éditions
×
 x 

Panier Vide
Shopping cart(Panier Vide)
Shiga Site

L'épée de Shiga

► Auteures : Beth Carlington
► Résumé : Solàn est un jeune drakenide. Sa mère, Marssia Novakvàn, la chef d’une compagnie de mercenaires établie sur l’île de Grestak, vient de le mettre à la porte avec pour ordre de se faire un nom avant de revenir revendiquer la place de chef.
Du haut de ses dix-neuf ans, Solàn débarque alors à Merphia, la capitale du jeune Royaume de Shiga. Entre ses recherches de logement et de travail, il a beaucoup à faire et ce n’est pourtant pas gagné d’avance avec son visage de jeune noble innocent.
Un coup de pouce du destin lui apportera cependant quelques solutions. Entre un couple d’anciens mercenaires, une mère éplorée, la politique, les intrigues de cour et un demi-elfe attirant, la vie ne sera pas simple pour Solàn à Shiga.
► Nombre de mots : 54982
► Genre : Fantasy, romance
► Public : Adulte
► Niveau d'érotisme : ★★★☆☆
5,90 €
Description du produit

Au seuil des bains, Aldin respirait à peine. Tout son corps se tendait vers celui qui se trouvait dans l’eau, un feu brûlant coulant dans ses veines. Enfant, il avait croisé un drakenide sur le port. Son pouvoir lui avait laissé une désagréable sensation, mais cela n’avait rien à voir avec ce qu’il ressentait à présent. Pourtant, après cette première rencontre, il en était venu à considérer que les rumeurs qui couraient sur eux étaient exagérées et plus encore cette fameuse malédiction : comment croire cette légende qui voulait qu’un elfe et un drakenide ne pussent rester en présence sans risquer une éruption de violence telle qu’elle entraînait, irrémédiablement, la mort ou le viol d’un des deux. Il les avait toujours considérées comme des contes, destinés à prévenir du danger que représentait cette espèce : des guerriers aguerris, pourvus d’une armure magique puissante. Et la xénophobie naturelle de ce peuple, retranché au-delà des Monts de Lorkan, n’avait fait que gonfler ces rumeurs.

À présent, il se rendait compte du bien-fondé de cette histoire : son sexe était tendu à lui faire mal, sa peau le picotait et seule l’envie de s’engouffrer dans les bains pour y retrouver ce guerrier l’animait.

Un cri éclaircit un instant son esprit. C’était un cri de peur qui provenait des bains. Sans attendre, Aldin dégaina son épée et courut vers l’origine du cri.

Une scène surprenante l’accueillit : debout et nu dans le bassin, un tout jeune homme regardait ses bras se couvrirent d’une brume noire. Il reculait, le visage défait d’horreur.

— Oh non non non… Elle était humaine… Pourquoi ? Oh non !

Il leva alors les yeux vers lui. Aldin fut pris dans un regard d’un bleu clair surprenant et en oublia l’arme qu’il avait à la main, le feu qui le rongeait de l’intérieur, jusqu’à l’endroit où il était. Jamais encore il n’avait vu un pareil regard. Il rougeoya un instant et le corps du drakenide se couvrit d’une armure noire, si sombre que le métal ne renvoyait même pas la lumière des orbes magiques.

 

Commentaires (0)

Rated 0 out of 5 based on 0 voters
.