RACHEL DI NUZZO

"Deux jours de bonheurs à vivre" la romance lesbienne de Di Nuzzo Rachel

Un jour, tout bascule et la vie s'envole pour nous déposer dans l'autre monde. Un univers où l'on pense que généralement tout s'arrête après la vie sur terre, mais où Laura va découvrir que la sienne commence... découvrez la nouvelle de Rachel Di Nuzzo qui signe son premier texte dans la TeamFF.

Résumé : Laura est une jeune femme solitaire, menant une vie dans un monde où elle a bien du mal à trouver sa place. Ses passions, et notamment l’Urbex, sont un réel exutoire pour elle. Un soir, lors d’une expédition nocturne, son destin bascule : elle vient de passer dans l’autre monde et est prisonnière du lieu où elle est décédée.
Comment se sortir d’une telle situation lorsque personne ne vous voit ou ne vous entend ? Comment faire dans un monde où défunt est le synonyme de méchant ou de terrifiant ?
Mais un soir, une inconnue pénètre la demeure, et se présente : elle se prénomme Constance. Laura voit en elle une lueur d’espoir, et peut être bien la dernière avant des années et saisit cette chance.
Une véritable aventure commence alors entre ces deux femmes qu’un monde oppose. Entre rires et larmes, épreuves, défaites et victoires, un lien indéfectible nait. Un lien qui dépasse les frontières de la mort : l’amour.
 

 

RACHEL DI NUZZO

RACHEL DI NUZZO

RACHEL DI NUZZO

Rachel est née en Mars 1998, dans le centre de la France. Ayant grandi avec sa mère et ses grands-parents principalement, dans une famille aimante et chaleureuse, elle y vécut ses premiers moments de vie. L’enfance fut heureuse, malgré une dysphorie de genre très présente, qu’elle a réussi à atténuer en grandissant. Sa mère, décédée quatre mois avant ses dix-huit ans suite à un accident, lui aura laissé comme héritage l’amour de l’écriture et tout son savoir sur l’autre monde qui aura toujours fasciné l’autrice. Puis un jour, après de nombreux problèmes, le calme est réapparu dans sa vie, le cœur qui débordait d’amour, d’envie de vivre, et de vibrer au rythme des lignes que sa tête lui réclamait de mettre sur papier. Au fur et à mesure, « Deux jours de bonheur à vivre » prendra forme et sera sa toute première œuvre achevée qu’elle aura à cœur de faire publier. L’écriture étant une vraie passion, de nouveaux ouvrages seront bientôt entrepris, toujours dans son univers.

 

LAETITIA BARTHOLY

LAETITIA BARTHOLY

LAETITIA BARTHOLY

Que dire sur Laetitia, à part que l’écriture est une véritable passion.

Laetitia BARTHOLY est née en 1996, et travaille dans l’enseignement. Elle lit depuis sa plus tendre enfance, jusque-là, rien d’original.

Elle peut vous parler de ses genres de musiques préférés car elles accompagnent ses rédactions : le Rock (Fall out boy, The Score, Once Monsters, All good things… etc), et des sons « Rétro » (Paul McCartney, George Harrison, Elton John, Mickael Jackson… etc) ainsi que des opening d’animés qu’elle affectionne. Elle vous les conseille pour accompagner votre lecture.

Vous remarquerez probablement que ses écrits sont fortement influencés par tous ces animés japonais qu’elle aime à regarder. Amis, fans de ces derniers, elle vous salue.

Elle a commencé l’écriture par besoin d’évasion, après avoir perdu des êtres chers. Cela se ressent d’ailleurs dans ses écrits qui peuvent paraître sombre au premier abord mais qui sont empreints d’espoir. L’espoir que peu importe les sentiments négatifs qui peuvent nous assaillir, le bonheur n’est jamais perdu pour toujours.

Ce livre est, selon Laetitia, une leçon de vie. Un jeune garçon détesté de tous finira adulé par tous grâce à sa générosité sans faille. Il se perdra certainement en chemin, mais heureusement, il y a toujours des personnes prêtes à le guider. 

Elle devait parler d’elle, et forcément elle vous parle de son livre, car c’est peut-être une partie d’elle finalement.

Laetitia BARTHOLY ne peut que souhaiter que vous aurez pris autant de plaisir à lire l’histoire de Menphis qu’elle en a eu à lui donner vie.

 

Copyright © 2015 - 2022 Homoromance Éditions
Maison d'édition de Livres, romans gays et lesbiens