Homoromance Éditions
×
 x 

Panier Vide
Shopping cart(Panier Vide)

Laurie Miquel

Créé le 1 août 2018

Yoga chaud est une nouvelle. Un format que je connais que trop bien pour en écrire moi-même. En arrivant à la fin de cette histoire, j’ai pu comprendre votre frustration ! Le mot de la fin est arrivé bien trop tôt à mon goût. Heureusement que l’autrice nous offre une deuxième partie à cette histoire torride. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard que cette chronique sort aujourd’hui… Nous sommes le 11 mai, et en ce vendredi sort la partie 2 de Yoga chaud.

Je dois tout de même vous prévenir, si vous souhaitez lire cette nouvelle, munissez-vous que quelque chose de frais, tel qu’un pot à glaçon ou une piscine non loin, car elle donne chaud, très chaud. Bien que j’ai eu peur que l’histoire ne soit qu’érotique, j’ai été agréablement surprise par la sensualité qu’emploie Karine dans ces mots. Les rapports ne sont pas crus, ni trop détaillés. Ils sont justes et respectueux des lecteurs ce qui est franchement un pari pas forcément évident à remplir. Trouver un juste milieu dans les scènes de sexe requiert un certain talent, et l’autrice en est dotée. Soyez certaines que je lirai la deuxième partie de cette histoire.

Le personnage principal, Amanda, avait besoin d’un break dans sa vie active pour se ressourcer. Lorsque nous commençons son aventure, elle semble toujours quelque peu tendue, au bord de la crise de nerfs et à la recherche de calme. Je sais que les formats courts amènent à des concessions, mais j’aurais aimé en découvrir un peu plus sur cette femme. J’espère que la partie deux nous dévoilera son passé, ou sa situation actuelle, car je suis assez curieuse.

Pour ce qui est de Jen, sa personnalité est vite affirmée. Dès son apparition, j’ai cerné le personnage. Son arrogance, sa confiance en soi, ses avances directes correspondent parfaitement au physique dépeint par l’autrice. Si bien que je me suis demandé si Jen était une connaissance ou autre… J’ai été autant outrée qu’Amanda quant à son avance plutôt directe pour ne pas dire offensante. Osée parler de la sorte et proposer des parties de jambes en l’air sans connaître la personne est assez culottée, mais ma foi, sur Amanda cela a fonctionné. Alors bravo Jen !

Nous n’allons pas nous voiler la face, cette nouvelle pourrait être qualifiée d’érotique, mais ce terme me gêne, car l’histoire n’est pas uniquement des scènes chaudes. Non. Il y a une constante autour, une rencontre, deux personnages construits et une alchimie évidente. Alors non, Yoga chaud n’est pas une nouvelle érotique de mon point de vue. Elles ne font pas que coucher ensemble, elles se découvrent autrement. La relation entre Amanda et Jen bien qu’elle soit physique dans un premier temps, devient plus à mesure qu’elles passent du temps ensemble. À ma lecture, j’ai pu ressentir une connexion se créer entre les deux femmes. Un désir de plus d’intimité que simplement l’aspect charnel.

C’est là-dessus que la première partie se terminait. Les deux femmes se quittaient sachant pertinemment que la fin était là, mais je sentais qu’il y avait plus. J’espère que dans la suite nous retrouverons Jen et la tension entre elle et Amanda.

Parlons maintenant des scènes chaudes. Parce que oui, il y en a dans cette histoire. Comme je le disais, elles sont parfaitement écrites. Ni trop cru, ni trop légère. Karine Jetté a su trouver le juste milieu pour ce genre de passage, pourtant difficile à trouver. Je lui tire mon chapeau pour la scène sous le quai qui m’a donné très chaud par ailleurs. Sur le coup, j’ai bien cru qu’elle allait la rendre plus légère au risque d’éluder et terminer plus rapidement, mais du tout, l’autrice est allée jusqu’au bout de son idée. Si certains auteurs étaient tombés dans le vulgaire, le cru et le visuel à outrance, ce ne fut pas le cas dans cette histoire.

Ce juste milieu m’a permis d’apprécier le style de l’autrice. Elle donne du rythme à son histoire, insiste où il faut, mais surtout écrit des scènes de sexe comme personne. Je plaisante. Le style d’écriture de l’autrice est fluide, pas trop de description sûrement due au format court de la nouvelle. Cependant, j’aurais aimé que le personnage d’Amanda soit plus détaillé, plus travaillé peut-être, mais c’est encore moi qui chipote. Yoga chaud est une excellente histoire à lire dans un endroit frais, surtout pas en pleine canicule sur sa serviette de plage ! Vous serez prévenu.

Passage préféré

Derrière le comptoir central qui faisait toute l’originalité du plan de la salle, des yeux de l couleur de l’océan me fixaient avec une intensité déstabilisante. Je m’approchai en souriant pour appuyer les coudes sur le comptoir, offrant volontiers à Jen une vue imprenable sur mon décolleté.

—    Bonjour, j’ai entendu dire que vous offriez un délicieux latté…

—    Le meilleur de la région, en effet. Chaud ou glacé, beauté ?

—    Je préfère toujours chaud.

—    C’est noté…

Avec un clin d’œil espiègle, elle se mit à manœuvrer la machine à espresso pour me préparer une grande tasse recouverte de lait fouetté, qu’elle me tendit enfin avec un sourire en coin.

—    Compliments de la maison… En remerciement pour la publicité sur Instagram. Entre autres…

Par laurie-miquel.html">Laurie Miquel - laurie.fr/" target="_blank" rel="noopener noreferrer">site

 

Créé le 1 août 2018

Je l’ai dévorée en deux jours ! J’avais adoré laurie.fr/nos-dernieres-traditions/">Nos dernières traditions, et j’attendais avec grande impatience une nouvelle romance de la part de ses deux autrices. Je n’ai pas été déçu ! C’est avec une confiance aveugle que j’ai achetée Corner aussitôt que le dernier chapitre de New Heaven fut terminé.

Dès les premières lignes de cette histoire, je ne pouvais pas fermer ma liseuse ! D’ailleurs, j’ai débuté ce livre en étant installée confortablement sur mon transat, au soleil. Grâce à Cherylin Nash et Lou Jazz, j’ai pris des couleurs et possède un teint doré ! Alors merci les filles ;).

Corner est une romance à part entière. Si vous cherchez un manège d’émotion, cette histoire est faite pour vous. Karly et Jordan sont tout comme Devon et Kitty un couple coup de cœur ! L’une est sensible et l’autre un peu dur à cuir. Il faut croire que ce genre de couple est ce qui me touche le plus. Karly est la personne qui m’a le plus marqué dans cette romance. Le drame qui la frappe chamboule sa vie, mais malgré cela, elle s’en tire parfaitement bien.

J’ai adoré le réalisme de cette histoire. Contrairement à Nos dernières traditions où les autrices nous amènent dans un univers de magie, avec Corner, elle nous offre une tout autre magie: celle de la famille. Elles démontrent par cette histoire sensible et touchante qu’une famille ne se définit pas par les liens du sang, mais par l’amour qui la compose. Les deux héroïnes ne sont pas préparées aux bouleversements que l’arrivée de Sam et Alice va causer à leur quotidien et pourtant, dès leur rencontre, on sent tout l’attachement et l’amour que ressentent Karly et Alice pour ces enfants. Certes, un lien de sang unit Sam, Alice et Karly, mais cela vu le passé de la jeune femme, c’était comme s’il n’existait pas.

Les scènes domestiques sont parfaitement décrites et attendrissantes. Sam et Alice sont des enfants attachants et courageux. Pouvoir lire leur évolution est quelque chose que j’espérai en lisant le résumé de cette histoire. Je n’ai pas été déçu ! J’ai grandement apprécié lire les moments entre Karly et les deux enfants. Bien que tout cela soit nouveau pour elle, cette dernière persévère. Sa relation avec Jordan évolue de manière réaliste. J’ai adoré le fait que du jour au lendemain, sa vision sur sa meilleure amie change du tout au tout. Comme si un interrupteur avait été baissé et qu’elle voyait Jordan sous un nouveau jour. J’ai dévoré les complications que ces nouveaux sentiments ont engendrées. Je ne vous en dévoilerai pas trop, je tiens à ce que vous lisiez ce livre.

En plus des personnages, cette romance vit grâce au bar. J’ai trouvé que ce lieu pouvait compter comme un personnage à part entière. Je me suis régalée à l’imaginer avec son style rétro/vintage et son ambiance particulière. J’aurais peut-être une question à poser aux autrices, pourquoi l’avoir basé au Canada ? Était-ce un choix évident ou au contraire, une façon de changer un peu ? Tellement de choses se passent dans ce lieu, qu’on ne peut pas l’occulter. Il fait partie intégrante de cette romance. C’est un bar où je me serais bien posé pour écrire et profiter de cette ambiance particulière.

Encore une fois, je retrouve le style bien agréable de Cherylin Nash et Lou Jazz dont j’ai bien du mal à me passer ! Il me tarde de dévorer une nouvelle romance écrite par leur soin. Je suis certaine de ne pas être déçue, et l’achèterai les yeux fermés. Grâce à elles, je suis réconciliée avec l’usage de la première personne et les différents points de vue.

Alors, ne passez pas à côté de Corner ! Foncez, lisez, vivez cette romance. Laissez l’amour, la famille vous combler au point de parfois devoir retenir des larmes. Cette histoire vous touchera, enchantera, et vous montrera le vrai sens du mot famille. Merci Cherylin Nash et Lou Jazz pour cette fabuleuse et merveilleuse romance.

Par Laurie Miquel - laurie.fr/" target="_blank" rel="noopener noreferrer">site

 

Créé le 1 décembre 2017

Résumé : Dans la ville de New York, Laurel travaille en tant qu’assistante de direction dans une entreprise renommée de la mode, Queen Of Heart. Elle vit sa vie simplement, se contentant de son quotidien et de son travail, bien qu’elle aspire à bien plus. Elle ne s’attend pas à ce que sa vie prenne une nouvelle direction avant les fêtes de Noël. Et surtout, elle se demande comment une branche de gui a pu engendrer pareils événements ?


Format Ebook sans DRM

Format Livre et Ebook (avec DRM)