Dans les vestiaires d'Au fil de l'eau

  • Messages : 6
  • Remerciements reçus 3

Dans les vestiaires d'Au fil de l'eau a été créé par Robyn E Blake

=12.0pt

Dans les vestiaires d'Au fil de l'eau

Bonjour à toutes ! Aujourd'hui, je vais tenter de rendre hommage à mon mini-bébé, j'ai nommé Au fil de l'eau.Pourquoi mon mini-bébé ? Tout d'abord, parce qu'il s'agit d'une nouvelle. Donc, une mini-histoire. Ensuite, parce qu'elle n'avait pas vocation à être publiée.Je vais donc commencer par faire un résumé sans spoiler, exercice difficile s'il en est !

Lors des JO de Londres, Sasha Delmas, meilleure nageuse de sa génération, concourt dans plusieurs catégories. Les seules médailles qui lui manquent sont les olympiques. Malheureusement, lors de la finale du 400 mètres nage libre, alors qu'elle effectue son dernier virage, une douleur lui transperce la tête et elle fait un AVC. Elle se noie et est morte pendant quelques minutes. On la retrouve directrice de piscine huit ans plus tard. Elle est heureuse, mais célibataire. Ses ex compagnes ne supportaient plus de vivre avec une handicapée. Entre temps, Axelle Verdier, kinésithérapeute, doit apprendre à nager, malheureusement elle est aquaphobique. Lors de sa première leçon, elle manque de se noyer, mais c'est sans compter sur Sasha qui la sauve. Aussitôt, une attirance se fait entre les deux femmes. Seulement, Axelle est hétéro. Que va-t-elle faire de ses sentiments naissants pour Sasha ? Et cette dernière, va-t-elle se battre pour son amour ou le laisser partir, persuadée qu'elle n'a pas droit au bonheur ? 

Quand cette histoire a-t-elle été écrite et d'où est venue l'idée ?

Fin 2019, pendant une de mes sessions de natation, j'observais le maître-nageur qui donnait une leçon à un enfant. Il avait un poncho vert, on aurait dit un gros crapaud, avec la capuche sur la tête. Autant dire qu'il n'avait aucune vision d'angle. Bien évidemment, il portait des baskets. Quant à son collègue, censé être en haut de la chaise de surveillance, il était debout, en basket également (décidément, ces nouveaux MNS n'aiment pas être mouillés !), son portable dans les mains, en train de regarder une vidéo et danser sur la musique. Je me suis dit que si quelqu'un devait se noyer, personne ne serait là pour le ou la sauver. Et cela m'a donné l'idée de cette nouvelle. Quel est le genre ?C'est une pure romance feel-good. Pas de cadavres, pas d'épreuves, pas de danger, juste deux femmes qui se rencontrent et tombent amoureuses, avec les questionnements qu'on se pose en pareil cas. Et bien évidemment, elles se marièrent et eurent beaucoup d'enfants. Ce type d'écrit me fait sortir de ma zone de confort. Mais j'aime bien de temps en temps en écrire. Au fil de l'eau est ma troisième histoire. 

Quels ont les thèmes abordés ?

La découverte de l'amour lesbien, principalement. Lorsqu'Axelle découvre qu'elle aime les femmes et ce qu'elle en fait. Elle a le choix. Soit elle enfouit cet amour dans sa poche, mettant son mouchoir par-dessus pour continuer sa vie d'hétéro, soit elle affronte sa peur d'être qualifiée de lesbienne et autres noms plus ou moins glorieux et vit le vrai amour. Autre thème, c'est accepter d'être aimée comme on est, et là, je parle de Sasha, qui, devenue handicapée après son AVC, ne s'autorise plus à aimer ni à être aimée, car elle a trop peur de l'échec.

Quelles sont les sources d'inspiration ?

Je dirais qu'elles sont largement autobiographiques. Je suis un savant mélange de Sasha et Axelle. Bon évidemment, je suis une ancienne nageuse, et comme j'aime à le dire, je suis à Sasha ce que la 2cv est à la F1. Je suis handicapée aussi, pas à cause d'un AVC, mais d'une maladie dégénérative qui me pompe mon énergie. Mon côté Axelle, c'est le métier. Je voulais être kiné, mais j'ai volontairement raté le concours (on est con quand on a 20 ans). Et longtemps, je me suis battue contre mon désir pour les femmes. Heureusement, c'est lui qui a gagné ! 

Dans quelles conditions cette histoire est-elle née ?

Je venais de commencer l'année dans une nouvelle école et ça se passait mal. J'avais une classe de CM2 avec des petits merdeux trop écoutés par leurs parents revanchards et procéduriers. Toute l'école était comme ça, et bien sûr, aucun soutien de la directrice. J'étais fatiguée et démoralisée, alors écrire une belle histoire, ça m'a fait du bien. 

Casting

Il n'y en a pas vraiment. Je n'arrive pas à mettre de visage sur Sasha et Axelle. Je sais juste que ma nageuse est une grande rousse élancée aux yeux verts (mon fantasme, c'est pour ça que ma femme est l'opposé exact, même si elle est mince) et qu'Axelle est légèrement plus petite avec des cheveux châtains et des yeux bleu-gris. Après, libre à chacune de mettre ses propres fantasmes sur mes héroïnes. 

Playlist

Il n'y a qu'un groupe dans la playlist de cette histoire. C'est Garbage. J'adore ce groupe depuis ses débuts. Et j'avoue que Shirley Manson ne m'est absolument pas indifférente. De toute façon, Garbage sera dans toutes mes playlists, car j'écoute en boucle leurs chansons.Voilà, j'espère que cette traversée des vestiaires vous donnera envie de découvrir ou redécouvrir mon mini-bébé que je couve du regard avec beaucoup de tendresse et d'émotion car c'est lui qui m'a permis d'entrer dans cette fabuleuse maison d'édition, j'ai nommé Homoromance.

Merci à vous toutes !
Dernière édition: il y a 2 mois 2 semaines par Robyn E Blake.
il y a 2 mois 2 semaines #231
Pièces jointes :
Le sujet a été verrouillé.
Modérateurs: Robyn E Blake

CGV   |   SOUMETTRE UN MANUSCRIT | © 2015 - 2023 Homoromance Éditions

Maison d'édition de livres et romans lesbiens affiliée au LESBIA MAGAZINE