fbpx
Homoromance Éditions
×
 x 

Panier Vide
Shopping cart(Panier Vide)

écrire un roman

Le Pronom Et Le Temps

Super, vous avez enfin votre idée de commencement. Le sourire aux lèvres, vous vous préparez à commencer le récit quand, tout à coup, votre main se bloque sans explication. Après avoir trituré vos méninges, vous comprenez que vous ne pouvez pas du tout débuter votre histoire parce que... vous n'avez aucune idée du type de narration et du temps que vous voulez. L'impression de faire un choix de vie ou de mort vous consume. Que faire ?

Eh bien, je tenterai ici du mieux que je peux de répondre à cette question, d'après mes ressentis. Ce chapitre présente un peu de subjectivité.

D'abord, citons les moyens de narration : Je, Il et Tu.

1/ Le « Je »

C'est une technique que beaucoup de personnes emploient parce qu'elles pensent que c'est la solution la plus facile. Sachez tout de suite qu'aucun type de narration n'est plus facile que les autres. Le « Je » ne fait pas exception. En utilisant la première personne, vous vous confrontez à un seul point de vue (sauf si d'autres personnages interviennent). Reprenons l'exemple de Dorothée et racontons son histoire en « Je ». On sera dans la tête de quelqu'un qui ne connaît rien au monde des Elfes, qui va apprendre sa véritable nature. Il faudra que vous la fassiez réagir de manière cohérente la petite. Si plus haut, vous dites qu'elle est terre à terre mais que juste après, elle croit aux Elfes après deux lignes, cela n'ira pas avec sa personnalité (note : si vous écrivez à la troisième personne, cela ne sera toujours pas cohérent mais bref). En utilisant le « Je », le lecteur est censé s'identifier au personnage. Donc, celui-ci ne doit pas être parfait et vous devez doser les questions existentielles qui hantent son esprit comme, « Pourquoi l'école des Elfes s'appelle Lardpou ? Cela me donne faim ». Bref, le « Je » est un emploi intéressant MAIS il faut savoir le gérer, ce n'est pas l'alternative la plus facile, que du contraire, et elle limite certains pans de votre univers, puisque le narrateur est interne et ne peut pas tout connaître.

 

roman ?" src="/images/conseils-alycia.jpg" alt="Les conseils d'Alicia : Comment commencer son roman ?" width="700" height="700" /> 

Bonjour à tous et bienvenue sur le Guide des astuces et conseils d'écriture.

Vous êtes là, inspirés et prêts à tout pour commencer votre premier (ou nouveau) roman. Seulement, peu importe l'histoire que vous vous apprêtez à écrire, vous avez toujours du mal avec... le début. Bah oui, vous avez tapé votre résumé et vos notes avec beaucoup d'entrain, vous savez même qui est le grand méchant ou la grande méchante de l'Histoire, vous avez planifié tous vos décès, vos actions, vos personnages, vos décors ou alors vous partez totalement au feeling. Mais, dans les deux cas, vous ne parvenez pas à écrire la première ligne de votre futur best-seller. Mais pourquoi ?

Ce premier chapitre consistera à répondre à la question qu'un auteur se pose souvent : Comment commencer mon roman ?

 

Créé le 22 octobre 2018

 images/5tapes<span class=romans2.jpg" width="700" />

Écrire un roman. Vaste programme. Pour certains, cela coule de source et ils se laissent porter. Pour d’autres, c’est une suite illimitée de questions sans réponses. Je ne prétends pas vous apporter toutes les réponses ni vous donner une méthode infaillible. Je vais simplement vous parler de la manière dont je travaille. Vous y trouverez des réponses à certaines de vos questions et de quoi élaborer votre propre méthode.

 

écrire quand on n'a pas le temps" src="/images/eciresanstemps.jpg" alt="5 astuces pour écrire quand on n'a pas le temps" width="700" />

Tous les auteurs passionnés ont ce même problème : trouver du temps pour écrire et davantage pour lire. Entre obligations professionnelles, familiales, personnelles, difficile de trouver du temps pour écrire quand les journées normales ne font que 12 heures. On aimerait moins dormir, ne pas avoir à manger, à sortir faire les commissions, à emmener les chats chez les vétos ou les enfants à l'école... En bref, on souhaiterait parfois que les aiguilles de l'horloge s'arrêtent pour nous laisser un peu le temps de nous plonger enfin dans notre monde imaginaire, loin de tous les tracas de la vie quotidienne. 

Si aujourd'hui j'ai la chance de ne plus avoir d'obligations professionnelles, j'entends pas là avoir un boss qui me dit quoi faire, il n'en reste pas moins que je croule sous les obligations et que j'ai dû mettre en place des stratégies pour continuer à écrire. Car écrire est non seulement vital, mais l'écriture est indispensable pour mon équilibre mental !

J'ai donc envie de partager avec vous quelques astuces qui me permettent d'écrire malgré mes journées très chargées qui commencent souvent à 7h le matin et se terminent à 10h le soir. 

Rappel : N'oubliez jamais de couper toutes connexions Internet quand vous écrivez afin d'éviter les notifications parasites (notamment des réseaux sociaux) toutes les 10 secondes.