Homoromance Éditions
×
 x 

Panier Vide
Shopping cart(Panier Vide)

Plaisirs, par M.B.Intem

Plaisirs, par M.B.Intem - récit lesbien érotique

Découvrez ci-dessous un court texte érotique lesbien rédigé par M.B.Intem spécialement pour la Journée Mondiale du livre lesbien.

PLAISIRS

par MB.INTEM

Juste le plaisir de tes lèvres, ta bouche qui s’offre à ma langue. Nos souffles qui se mêlent, nos corps qui se caressent et nos mains qui se touchent. Juste le plaisir d’un regard qui plonge dans le mien comme un astre sublime, avec une demande, une supplication, un désir que seule je peux satisfaire.

Juste le plaisir de ta peau, mes doigts, qui doucement t’effleurent. Glissent sur ton épaule, remonte vers ton cou, puis lentement se hâte vers ton sein offert. De l’index je joue sur ta peau de satin, blanche comme cet albâtre dont on fait les statues. Je goûte, du bout des doigts, je caresse, je butine, je saisis cet éveil qui pare ton aréole et montre ton émoi dans ta chair qui s’affole. Puis ma main doucement vient poser sa paume sur ce mamelon offert, l’enveloppe, le réchauffe, attise ton désir. Alors, ce sont mes lèvres qui rejoignent la pointe dressée, la saisissent, l’aspirent. Enfin, ce sont mes dents qui l’agacent un moment et puis ma langue habile, alors que déjà, je t’entends gémir, appeler d’autres caresses.

Mon souffle glisse vers ton ventre, doux, tiède et te voilà frissonnante de fièvre, de désir. Ma langue s’arrête un instant pour jouer dans ce creux qui comme un puits habite cette route qui mène vers ton sexe. Ma main a délaissé tes seins et redescend, fiévreuse, elle s’insinue là où bientôt mon visage ira respirer ton parfum. Elle dessine à plaisir cette envie qui me hante sur le velours humide de l’intérieur de tes cuisses qui s’ouvrent encore.

Je laisse enfin ton ventre et glisse entre tes jambes. À genoux, devant toi, j’observe ce lieu qui palpite déjà, respire le plaisir. Mes doigts se posent sur tes lèvres imberbes et douces comme la soie, les écartent et dévoilent ce trésor que je cherche. Alors, je m’en approche, l’éveille de mon souffle, puis de ma langue à petit coup. Tu te tords, tu gémis, tu veux que je te comble. Alors mes doigts se glissent plus bas, dans cet antre où je sais retrouver cet endroit où l’extase naît toujours. La grotte est chaude, humide et douce et alors que ma langue et mes lèvres poursuivent à leur faim, dévorent ce bourgeon qui te fait te pâmer, ma main explore, fouille, s’engage plus avant, te heurte avec douceur, puis va, puis vient et accélère son rythme.

Bientôt ton corps se cambre et ma main libre vient se poser sur ta poitrine offerte, allant d’un mamelon à l’autre, ajoutant à ton plaisir qui monte à son paroxysme. Ma langue, mes lèvres, sur ton bourgeon, qui l’agacent et l’aspirent. Mes doigts, dans ton ventre, qui s’agitent et t’emmènent. Ma paume sur tes seins qui effleure et caresse.

Puis, pour finir, ton corps qui exultent soudain, se cambre, que je retiens, et ton cri haletant qui hurle mon prénom et ton plaisir brûlant. Une dernière fois, mes mains, ma bouche jouent encore jusqu’au moment où tu supplies. Alors, je laisse ton corps retomber, terminer de se tordre, laisser aller ses spasmes qui t’arrachent des larmes.

Je détache ma bouche, me retire de toi, puis je glisse mon corps tout entier sur le tien. Nos regards se rencontrent, tes yeux sont pleins d’étoiles, je me saisis de ta bouche et goûte à ta langue, à tes lèvres qui me disent que tu m’aimes. J’écoute ton souffle court qui témoigne encore de ton plaisir violent.

Enfin, je glisse mon visage dans ton cou et attends que ton esprit et ta chair se calment. J’attends, car je sais qu’à mon tour, je vais connaître par tes mains, tes doigts, tes lèvres, ta langue, ce que mon corps entier et déjà frissonnant réclame. Je suis tienne.

 

 

Commentaires (2)

Rated 5 out of 5 based on 2 voters
This comment was minimized by the moderator on the site

doux sensuel tendre hot juste ce qu' il faut. en un mot sublime

  1. 5 / 5
This comment was minimized by the moderator on the site

Magnifique ce texte, cours certes mais quel plaisir de le lire merci à l'auteur

  1. 5 / 5
There are no comments posted here yet

Commandez-le dès aujourd'hui !

Journaldelecture