fbpx
Homoromance Éditions
×
 x 

Panier Vide
Shopping cart(Panier Vide)
  • Jugadora Tenis Sentada Cancha 1150 7018

    A l’occasion de la sortie de son 3eme roman « Jeu, set et love », nous avons eu l’opportunité de poser plusieurs questions à Audrey Girard de Gabbia. Cette jeune auteure en devenir dévoile un peu plus son univers au fil de cette entrevue.

     

  • Audrey Girard De Gabbia Crivaine

    Audrey Girard de Gabbia est une jeune auteure de romances pour femmes. Elle s’est lancée dans l’univers de la littérature romantique il y a seulement 3 ans mais elle sort déjà son 3eme roman : “Jeu, set et love”.
    Après avoir réalisé la bande annonce de son second roman “Je te hais, mon amour”, Audrey m’a recontacté pour l’aider à préparer au mieux la sortie de son troisième bébé.

    “Jeu, set et love” est un roman très moderne qui traite des doutes et des difficultés de gérer ses sentiments dans un milieu sportif de haut niveau. En effet, les deux héroïnes, Camille Belcourt et Marta Rodriguez, sont des stars du circuit de tennis féminin et les sentiments vont venir perturber leurs confrontations.

     

  • 4

    Audrey Girard de Gabbia est une jeune auteure de romances pour femmes. Après avoir publié « Une rencontre » et « Je te hais, mon amour », elle a sorti cet été un troisième roman : « Jeu, set et love ». Une histoire d’amour pleine de rebondissements qui se déroule dans l’univers du tennis féminin. Pour l’occasion, la romancière a bien voulu répondre à quelques unes de nos questions !

     

  • 01ccae71853a5f6d3755f6f722120d5f XL

    Le nouveau roman d'Audrey Girard de Gabbia "Jeu, set & love" vient de paraître chez Homoromance Editions. C'est le troisième ouvrage de la jeune auteure du Chambon-sur-Lignon.

    Après "Une rencontre" et "Je te hais mon amour", Audrey Girard de Gabbia, publie son troisième roman aux éditions Homoromance, une maison d'édition dédiée aux ouvrages gays et lesbiens. Originaire de Marseille, la jeune femme habite et travaille au Chambon-sur Lignon.
    Derrière une trame tennistique, l'auteure relate une histoire teintée d'appréhensions amoureuses et de doutes légitimes. Le monde du tennis sert de toile de fond à  "Jeu, set et love".

     

  • Jsl Headerarticle 800x445

    L’écriture, c’est un peu comme le métier de comédien, beaucoup en rêve mais peu de gens franchissent le pas. Il n’y a pas forcément d’études ou de profil type pour devenir romancier. Pour en savoir plus, nous avons poser quelques questions à la jeune auteure

    LivemakDimanche 16 décembre à 18 heures avait lieu notre LIVE FACEBOOK mensuel l'auteure Alexandra Mac Kargan

    Pour visionner le REPLAY, suivez ce lien.

    La fiche de l'auteure est disponible ici.

     

  • 777e080c803d3137e0368b992d9f9d49 XL

    Audrey Girard de Gabbia, qui vient d'arriver au Chambon-sur-Lignon, publie son premier roman où elle évoque l'homosexualité. Dans cet ouvrage, elle livre un pan de son histoire personnelle.

    A 27 ans, Audrey Girard de Gabbia sort son premier roman. De l'homoromance comme le revendique HR Editions, la maison d'édition québécoise spécialisée dans les livres lesbiens.

    "Je n'ai trouvé aucun éditeur spécialisé en France. Peu de livres sortent sur ce sujet. Beaucoup n'osent pas publier sans doute, ils ont peut-être peur du regard des autres", commente l'auteure. Si les principaux membres de sa famille avaient connaissance de ses orientations sexuelles, ce livre a permis de le faire savoir à l'ensemble de son

    ...
  • Quartierrose Bann

    Anaïs Paquin : Quartier rose est le titre de votre nouveau roman. Pourtant, le lieu où se déroule l’intrigue, l’Îlette des Janissaires, est loin d’être un quartier toujours rose, avec ses nombreuses difficultés quotidiennes pour ses locataires et son problème de délinquance juvénile. Ce fameux Quartier rose fait-il réellement référence à l’Îlette des Janissaires ? Rattachez-vous un sens figuré à ce titre ? Comment le lecteur doit-il l’interpréter ?

    Cy Jung : Quartier rose appartient à la série des « roman rose » que j’ai initiée en 2003 avec Carton rose à l’initiative de Anne et Marine Rambach, créatrices des éditions gaies et lesbiennes, qui souhaitaient le développement d’une « littérature populaire » lesbienne et gay. Je me suis amusée à décrypter la manière dont étaient écrits les

    ...
  • Replay CanljVendredi 23 novembre à 18 heures avait lieu notre LIVE FACEBOOK mensuel les auteures Cherylin A. Nash et Lou Jazz.

    Pour visionner le REPLAY, suivez ce lien.

    Leur fiche auteurs est accessible ici.

     

     

  • Capsule4pageblanche

    Dans cette belle capsule solo, Jamie Leigh va partager avec vous toute la problématique de cette terrible panne d'écriture que peuvent rencontrer les auteurs débutants ou confirmés.

    Partagez vos expériences d'auteurs : 
    Dites-nous : Cela vous est-il arrivé de ne plus parvenir à écrire ? Quelles en étaient les raisons ? Comment parvenez-vous à contrer le manque d'inspiration ? Quelles sont vos méthodes pour retrouver le goût de l'écriture quand vous vous retrouvez face à votre écran ?

    Le lien de notre Café Virtuel lecteurs/auteurs de romans LGBTQ+ : 

    ...
  • Capsule3critique

    POUR VISIONNER, CLIQUEZ ICI

    PODCAST ICI

    La critique... Parlons-en ! 

    Parfois acide, virulente, injustifiée, exagérée... Elle est un poison, un venin qu'on nous injecte avec des mots, pour nous blesser, nous décourager, nous écraser. Quand elle est injuste, vide, perverse, elle reflète parfois l'état psychologique de ceux qui les écrivent.

    Et voici en partie le sujet de cette capsule les inverventions de :
    ★ Cherylin A. Nash et Lou Jazz, auteures de "Nos dernières traditions",

    ...
  • Diccilive

    Samedi 28 avril à 18 heures, Melina Dicci inaugurait sur notre page officielle notre nouveau concept de LIVE Facebook qui aura lieu une fois par mois pour vous permettre de poser VOS questions, aux auteurs.

    Ecriture, projet, inspiration, conseils, découvrez en vidéo qui se cache derrière l'écriture du roman "Dans l'ombre d'Emma".

    Pour visionner le REPLAY de cette rencontre entre les lecteurs et l'auteure, suivez ce lien.

    Format livre et ebook disponible dès à présent sur nos réseaux :

    Pour commander :
    Notres site
    ► Amazon ebook

    ...
  • Inter Grn Miral

    La Jérômienne Geneviève Durocher vient de publier son premier roman Le bonheur s'habille en jupe. Il s’agit d'une histoire d’amour entre femmes.

    Le livre est sorti le 30 mai dernier chez Homoromance éditions, la première maison d'édition LGBT québécoise. «La société a une belle ouverture d’esprit face aux gens LGBT, mais qu’en est-il des librairies? Sont-ils ouverts à vendre les romans de cette communauté? Pourquoi devrais-je consacrer mes ventes seulement dans le quartier gai à Montréal, alors qu’il y a aussi des gens de la région qui aimeraient lire mon livre et/ou de la romance LGBT», se questionne l'auteure face à cette
    ...
  • Inter Le Bonheur

    Le titre de votre roman Le bonheur s’habille en jupe est pour le moins original et intriguant. D’où vous en est venue l’idée?

    L’idée m’est venue aussi rapidement qu’un flash. J’ai trouvé ce titre avant même d’écrire les lignes de l’histoire. Traduire le bonheur de l’amour entre femmes de façon humoristique et originale, c’est ainsi que ça se révélait dans mon dictionnaire créatif : le bonheur s’habille en jupe.

    Vos deux personnages principaux, Ève-Marie, la narratrice, et Andréanne, sa meilleure amie, partagent une passion pour la musique et jouent du saxophone. La musique est-elle une passion que vous partagez avec vos personnages? Quels genres ont votre préférence? Jouez-vous d’un instrument

    ...
  • JudithgagnonTout d’abord auteur-compositeur-interprète, Judith a longtemps apprécié jouer avec les mots. Après plusieurs années de pages blanches, elle avait mit de côté cet aspect de sa vie jusqu’au déclic de The 100. L’idée de créer une histoire où deux personnages féminins, centraux, pouvaient évoluer ensemble dans une fin positive l’a motivé à écrire Au-delà du devoir.

    Engagée pendant plusieurs années au GRIS-Québec et le GRIS-Montréal (organisme faisait de la démystification de l’homosexualité dans les écoles), elle voyait dans l’écriture une façon de pouvoir montrer une image positive de l’homosexualité. Une image qui démontrait que l’on pouvait vivre pleinement son orientation.

    Exploitant plusieurs différents styles, Judith espère toucher l’espoir de ceux et celles

    ...