Homoromance Éditions
×
 x 

Panier Vide
Shopping cart(Panier Vide)

Malédiction : 4

Auteures : Cherylin A.Nash - Lou Jazz
Résumé : La mise à l’épreuve entre les meutes Mahigan et Terkel a commencé sur le campus de Trisqtown. Rhya et Delwyn font de leur mieux, comme chacun des membres de leur clan, pour éviter l’affrontement. À cela s’ajoute la découverte d’un nouveau secret de famille : Jefferson.

Le fils de sang d’une sorcière et d’un loup garou permettra-t-il à la meute de trouver une nouvelle unité ? Parviendront-ils à rester unis face aux tensions ? Quelle orientation la meute prendra-t-elle ?
9,90 €
Description du produit

EXTRAIT :

— Qu’est-ce que je disais, pathétique petite sorcière ! Encore si elle avait choisi l’une des jumelles, mais toi ? Tu ne fais vraiment pas le poids.

Une chance pour moi, j’ai appris à maîtriser ce corps illusoire et sa force. L’une de mes grosses mains poilues vient agripper le cou d’Hayden, mais, même en serrant de toutes mes forces, je perçois sur son visage qu’un sourire moqueur. La saisissant de mes deux mains, je l’envoie de l’autre côté du gymnase.

En un bond agile, elle se remet sur ses jambes et me toise joyeusement :

— Voyons, tu ne peux pas faire mieux ?

Cette fois, je lui fonce dessus et la plaque contre le mur d’enceinte qui tremble. Je ne sais pas ce qu’elle cherche à faire, mais je ne réponds plus de moi. Le pire c’est que j’ai l’impression de n’absolument pas la blesser. Quand bien même mes coups doivent avoir de l’impact, c’est une alpha qui guérit sitôt le mal fait.

À bout de nerfs, la magie cesse d’opérer et je retrouve ma forme humaine. Mes poings s’abattent sur cette femme contre qui je ne peux rien faire.

— Rhya ne s’intéressera jamais à toi.

— C’est trop tard, sorcière, elle n’a que moi en tête.

Alors que je relève mon point une nouvelle fois, je pense à ce pieu d’argent que Malvina m’a donné. Je regrette de ne pas l’avoir. Déjà, entre mes doigts, je sens l’objet apparaître par magie. Dans les yeux d’Hayden, cette fois je lis un soupçon de crainte.

— Delwyn, non !

 

Commentaires (0)

Rated 0 out of 5 based on 0 voters
There are no comments posted here yet