Homoromance Éditions
×
 x 

Panier Vide
Shopping cart(Panier Vide)

Au-delà du devoir

Auteure : Judith Gagnon
Résumé : Deux mille soixante. La planète est surpeuplée et la population a faim. Dans ce monde où règne le chaos, deux ennemies potentielles se rencontrent. Kansas, agent spécial du gouvernement de coalition, la Ruche, est appelée à infiltrer le Clan pour le faire rentrer dans les rangs. Phoenix, chef héritière du Clan, tient l’administration en place pour responsable de toute la misère de la population et la combat. Deux âmes formées dans le seul but de mener à bien leur mission respective. Aucun compromis, aucun sentiment.

Et si ce pour quoi vous avez été formé ne voulait plus rien dire ? Et si le mensonge vous faisait voir la vérité ? Et si la seule personne en qui vous pouviez avoir confiance était votre propre ennemie ? Et si vous arriviez à voir au-delà de votre devoir ?
9,90 €
Description du produit
  • Broché: 272 pages
  • Editeur : CreateSpace Independent Publishing Platform; Édition : 1 (24 mai 2017)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 1546929398
  • ISBN-13: 978-1546929390

EXTRAIT

Kansas croyait être arrivée à destination lorsqu’elle reçut un coup de pied sur les poignets qui lui fit perdre son arme. Elle se retourna rapidement et esquiva les coups de son opposant. Kansas ne put éviter les coups éternellement et elle en reçu deux de suite dans le ventre qui la firent tomber à la renverse. Reprenant son souffle, elle vit son opposant s’approcher et sortir son arme.
— Bien joué, mais game over 1!
Au moment où son opposant tira sur la gâchette, Kansas y alla d’un coup de pied dans l’arrière des genoux de son assaillant. Ce dernier perdit pied, tira à côté et perdit son arme en tombant. Kansas récupéra cette dernière rapidement et mit son genou sur les omoplates de son opposant en pointant l’arme sur sa tête.
— Je ne perds jamais, dit-elle, essoufflée.
Au même moment, les lumières s’allumèrent et on arrêta la simulation. Kansas se releva et aida son opposant à faire de même. Elle réalisa alors que la personne qui l’avait presque vaincue était, en fait, une femme.

 

Commentaires (4)

Rated 0 out of 5 based on 0 voters
This comment was minimized by the moderator on the site

Du moment que j'ai commencé cette histoire je l'ai continué dès que j'ai pu, quand je devais arrêter je pensais à reprendre. Cette histoire est tellement bien rôdée que j'ai toujours voulu connaître la suite et c'est agréable comme sensation d'être autant prise dans un roman. Un de mes ouvrages préférés publié chez homoromance editions que je relirais avec plaisir dans quelques temps

This comment was minimized by the moderator on the site

Quelle aventure !!! Je l'ai dévoré en une matinée au même rythme que les actions de ce livre et avec deux femmes de caractère comme je les aime.. Merci Judith

This comment was minimized by the moderator on the site

Livre prenant et envoutant.
Pour un premier roman l'auteur fait très fort, ce roman est rythmé en diable et prenant au possible. Dès qu'on commence a lire les première page, on est pris d'une sorte de frénésie de lecture. Je les vraiment dévoré. J'ai vraiment beaucoup aimé découvrir les péripéties de Phoénix et Kansas et le début de leur romance très mouvementé.
Et a coté de sa, on ne peux s’empêcher d’être effrayé car malheureusement notre monde tend a devenir un peu comme le bouquin car cela fais plusieurs années qu'on nous met en garde contre l'épuisement de ressources naturelle de notre jolie terre. et cette réalité qui pourrait être un futur pour les prochaines génération future a quelque chose de glaçant. Moi qui ne suis pas trop fan des livres post apocalyptique je les adoré alors il est A découvrir sans modération.

This comment was minimized by the moderator on the site

très belle histoire , un autre genre de fiction ,un changement totale d'horizon , et un peu cour pour la vie de couple car beaucoup d'aventure ,sa se rencontre mais le après . a quand le prochain .a bravo pour votre 1er roman . et je les lu en quelque heure car je pouvais pas le lâcher pour s'avoir si elles finissais ensemble

There are no comments posted here yet