Homoromance Éditions
×
 x 

Panier Vide
Shopping cart(Panier Vide)

L'essence de l'amour

Auteur : Laurence Cara-Eletto
Résumé : Clarisse, jeune femme âgée d'une trentaine d'années, souhaite donner un nouvel élan à sa vie professionnelle. Pour cela, elle quitte la région où elle a grandi et travaille afin de reprendre des études dans un domaine qui lui tient à cœur. Coïncidences de la vie, son professeur, Madame Vermille, se révélera être aussi la personne qui réalisera toutes ses attentes et la concrétisation de ses désirs les plus secrets.
Prix ​​de vente2,99 €
Description du produit
  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 440 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 76 pages
  • Editeur : Homoromance Éditions (6 septembre 2016)
  • Langue : Français
  • ASIN: B01LR7MJSA

EXTRAIT

Il était environ midi et demi quand Clarisse fut enfin chez elle et put passer à table. Ses sentiments étaient confus et disparates, mélange de renfrognement, de surprise et d'enchantement. Elle devait le reconnaître, elle avait été touchée par l’attention de Madame Vermille. D'ailleurs dans la précipitation de son départ et la confusion de toutes ses émotions, elle en avait oublié de repasser voir Dorothée à l'infirmerie. Devant son plat de pâtes, elle commençait à être submergée par des ressentis troublants face à certaines images qui s’affolaient dans son esprit. « Non, non, arrête de délirer », se dit-elle. Pourtant, inévitablement, ses pensées allaient vers cette femme, elle ne pouvait chasser certaines visions, elles étaient trop fortes. Au bout d’un moment, elle s’aperçut qu’il était presque l’heure de partir et s’activa afin de ne pas être en retard !

Elle rentra dans la classe en même temps que les autres, gagna sa place sans dire un mot, et fixa le tableau. Madame Vermille arriva tout de suite après et jeta un regard en direction de Clarisse qui eut l’audace de le soutenir. Pendant que le cours se déroulait, Clarisse détailla son professeur avec attention : elle portait une chemise à carreaux gris et beiges, et un jean noir rehaussé par une ceinture à la mode. Puis elle regarda ses mains, ses si belles mains...

 

Commentaires (0)

Rated 0 out of 5 based on 0 voters
There are no comments posted here yet