Homoromance Éditions
×
 x 

Panier Vide
Shopping cart(Panier Vide)
Site

La tempestaire

Auteur : Sarah Auclair
Résumé : Ife est la fille du roi d’Eledi, une terre aride où le dieu du soleil se montre sans pitié. Afin de survivre, les hommes se tuent à la tâche toute l’année dans les mines d’or pour payer un lourd tribut à Amats, le pays voisin. En échange, ce dernier leur envoie la Tempestaire : la descendante d’une longue lignée, choisie par la déesse Lebanah pour porter l’épée Brise-ciel. Grâce à la bénédiction de la déesse contenue dans l’arme, la Tempestaire est capable d’invoquer à volonté une saison des pluies qui permet au royaume d’Eledi de survivre un an de plus.
Chaque année, Ife se rend aux célébrations pour assister à l’arrivée de la saison des pluies et pour apercevoir Maïa, la nouvelle Tempestaire. L’année de ses vingt ans, son frère et ses hommes, sur les ordres de leur père, tentent d’assassiner Maïa afin de mettre la main sur l’épée. Ife s’interpose et les deux femmes parviennent à s’enfuir avec Brise-ciel. Elles retrouvent le prêtre Imamu, protecteur et ami d’Ife. Poursuivis par les assassins, ils devront traverser une partie du royaume en pleine saison des pluies afin de trouver un lieu sûr où se réfugier.
► Nombre de mots : 31000
► Genre : Fantasy
► Public : Tout public
► Niveau d'érotisme : ★☆☆☆☆
5,90 €
Description du produit

EXTRAIT :

« Elle ne sut combien de temps elle resta ainsi, à tournoyer au milieu des chants et des corps. Il lui semblait, de loin en loin, entendre la voix d’Imamu qui criait son nom, mais elle disparaissait aussitôt entre les voiles des jupes et les couvertures. Gagnée comme elle l’était par l’ambiance de joie débordante, il fallut bien plus que l’intervention du jeune prêtre pour arrêter ses jeux d’enfants.
Ife ne s’immobilisa que lorsqu’elle la vit. La marée humaine l’avait attirée en son centre sans qu’elle s’en soit rendu compte et elle pouvait désormais apercevoir la procession de chars qui remontaient l’avenue à l’allure mesurée d’un chameau. Trois chariots dégoulinaient d’or – des objets gravés, des barres ou des pépites pures –, le fruit de neuf mois de minage intensif, désormais devenu offrande, qui suivait le cœur de tout, le don de la déesse, la condition de la vie.
La Tempestaire. »

 

Commentaires (2)

Rated 4.5 out of 5 based on 1 voters
This comment was minimized by the moderator on the site

Un agréable moment de lecture pour ce roman d’aventure. Le style est fluide, c’est bien écrit, les personnages sont attachants. Un début réussi pour cette nouvelle auteure à suivre.

This comment was minimized by the moderator on the site

Un roman d'aventure agréable à lire. De l'action, de la romance dans un univers changeant, avec une des héroïnes qui prend peu à peu conscience d'elle même et de son pouvoir.

  1. 4.5 / 5
There are no comments posted here yet