auteure de roman lesbien

Kadyan Australie300x300

KADYAN

Kadyan Australie300x300

Née en 1964 à Toulouse, Kadyan n’aimait pas le français ni les livres que ses professeurs l’obligeaient à lire et qu’elle ne lisait d’ailleurs jamais entièrement. Ses préférences allaient aux mathématiques et à la physique.
Ses seules lectures étaient les BD et les encyclopédies Time Life. Par contre, elle a passé une partie de son adolescence à créer des histoires dans sa tête. C’est ainsi que sont nés les Atmaks et l’histoire d’Alex dans "Le prix du sang".
Lorsqu’elle avait 20 ans, son père lui a mis dans les mains des romans de science-fiction en disant qu’ils étaient très bien. N’ayant rien à faire cet été là, elle a commencé le premier de la série et ne s’est plus arrêtée de lire depuis.  
L’idée d’écrire ces histoires issues de son imagination débordante l’a toujours titillée mais le manque de temps et la paresse l’ont fait repousser cette envie jusqu’à ce qu’elle découvre la littérature lesbienne d’outre-atlantique. Là, elle s’est dit : "Pourquoi pas moi ?".
Chacun de ses romans possède sa propre histoire, son propre cycle de création, quelquefois facile, quelquefois douloureux.
Kadyan touche à tous les genres : aventure, policier, science-fiction, fantastique, romance. Son objectif principal est que sa lectrice ou lecteur ne s’ennuie pas.

 

Carole Armesto Destresse300x300

Carole G. Armesto

Carole Armesto Destresse300x300

Carole G. Armesto est née en 1969 en Aveyron, où elle a passé une bonne partie de sa vie. Son père travaillait à l’usine et sa mère était femme au foyer. Après avoir quitté le pensionnat à 18 ans, on lui découvre un handicap auditif régressant.
Au décès de son père, elle annonce à sa famille son homosexualité. Seule sa mère accepte son orientation sexuelle. Avec « Pour toujours », elle gagne en 2005 un concours de nouvelles. C’est un déclic. Elle démarre alors l’écriture du roman « L’héritage de Dara ».

 

Photo Christ Ailes300x300

FARAH ETHAN

Photo Christ Ailes300x300

Née en mai 1974, Farah Ethan a toujours été une enfant rêveuse et pleine de joie.
Elle est attirée très tôt par le monde imaginaire. Bien que loin des bancs de l’école assez jeune, l’écriture lui paraît aujourd’hui comme une évidence.
Elle a fait plusieurs métiers divers et variés pour être, à l’âge de 33 ans, fonctionnaire de police. Serait-ce un signe ?
Elle préfère voir défiler une année ne possédant aucun jour identique dans sa profession. Les difficultés sont cependant multiples : être une femme dans la police en France n’est pas une sinécure… mais c’est un autre débat !
Elle aime les voyages, les soirées chez son amie Sonia, les vacances en famille, les bons vins français. Depuis quelques années, tous ces bonheurs lui font du bien. Une goutte de bonne humeur, une pincée d’humour, plusieurs grains de folie… le cocktail parfait pour être heureuse !
L’écriture… une envie liée à un trop plein d’imagination, au désir de voyager, d’explorer l’imaginaire et de créer des situations et des personnages… Défi relevé !
Eh oui, écrire est loin d’être une mince affaire.
Et pourtant…

 

Photo Mia Cadiou300x300

MIA CADIOU

Photo Mia Cadiou300x300

Mia Cadiou est une étudiante en Lettres modernes qui prévoit de se spécialiser dans l’édition/l’édition numérique. Elle vit actuellement dans le fin fond de la Bretagne, en France. Si lire est vital pour elle, ce n’est rien comparé à l’écriture. Débordante d’imagination depuis toute jeune, Mia s’est fait connaître sous le pseudo HeYa-NaHe il y a de cela quelques années, écrivain sur plusieurs années. En parallèle, elle est plongée dans son propre monde depuis toujours où mille et une histoire voient petit à petit le jour.
Mia n’est pour le moment qu’une étudiante qui passe plus de temps à écrire ses histoires qu’à copier ses cours, mais elle compte bien tout faire pour que l’écriture devienne son activité principale.

 

© 2015 - 2022
Homoromance Éditions - Affilié à LIVRES-LESBIENS.COM
Maison d'édition de Livres et romans Lesbiens, gays, bi et trans.