fbpx
Homoromance Éditions
×
 x 

Panier Vide
Shopping cart(Panier Vide)

Sortir du cadre pour contrer les pannes d'écriture

Sortir Du Cadre

Ce qu'il y a de plus difficile quand on écrit, est de sortir du cadre.

Nous débutons une histoire avec une trame précise, dans un genre déterminé, et nous voilà à faire défiler nos chapitres jusqu'à ce moment terrible où on ne sait plus comment faire avancer notre intrigue. Toutes nos idées ont été jetées sur écran ou papier, parfois avec facilité, jusqu'à cette dernière phrase angoissante derrière laquelle nous ne savons plus quoi mettre...

Et cette panne vient souvent du fait que nous restons beaucoup trop dans le cadre. On est lassé, on a perdu la motivation ou on ne trouve plus quoi rédiger après cette dernière scène qu'on vient de coucher.

Retrato Hombre Acostado Escritorio Cerca Portatil 1163 2106

Comment en sortir ?

Je vous donne ci-dessous mes méthodes. Elles sont personnelles et peuvent être complétées et améliorées.

  • La solution facile : Ajouter de nouveaux personnages. Rien de tel que la venue d'un peu de sang frais pour rebooster votre intrigue. On le voit dans les séries à succès (en livre ou à la télé), une intrigue riche est une addition d'intrigues primaires et secondaires autour de plusieurs personnages. Ramenez des personnages donnera plus de profondeurs aux vôtres. Exemples : une petite copine, une mère envahissante, un gamin qui prétend être l'enfant du héro, un flic qui enquête..  peu importe qui vous ramenez, cela va forcément donner du boost à votre histoire.
  • La solution intermédiaire : Blesser un personnage. Physiquement ou psychologiquement, cela amorce les interrogations : qui, quand, pourquoi, comment... puis une blessure peut suivre la venue d'un nouvel ennemi qu'il faudra bien sûr éliminer du décor.
  • La solution radicale : Tuer un personnage. Rien de tel pour rebooster une intrigue. C'est ce que font tous les réalisateurs des séries qui s'essoufflent : on tue, et on ramène du sang frais. Et je ne sais pas si vous avez remarqué, mais ceux qu'on tue ne sont pas toujours ceux qu'on aimerait voir partir. Alors  ? Prêt à sacrifier un personnage que vous adorez ? Vous n'imaginez pas à quel point cette méthode peut aider à relancer une intrigue (même si on verse quelques larmes au passage).
  • La solution compliquée : Faire un twist, préparer un retournement de situation inattendu. Exemple : Votre gentil est en fait un méchant.. Le méchant était en fait le gentil.. attention, il faut une parfaite maîtrise de ses persos et de leur passé pour se lancer dans ce genre de rebondissements qui doit servir votre intrigue principale.
  • La solution des débutants : Evitez à tout prix les finals du type : "ce n'était qu'un rêve" où le personnage se réveille dans un lit d'hôpital et que les lecteurs découvrent que les 300 pages qu'ils viennent de lire sont un fantasme du héro.

Voilà mes méthodes pour sortir du cadre, celles qui me permettent d'écrire des sagas de 3 à 10 tomes ou des pavés passionnants de 500 pages.

Tous les créatifs, consciemment ou non, finissent par s'imposer ce type de procédés lors d'une prise de recul permettant la remise en question de l'oeuvre.

Et vous ? Comment faites-vous pour contrer vos pannes d'écriture ?


Kyrianmalone Avatar

Auteure : Kyrian Malone
Biographie : Auteure de romans lesbiens et gays, Fondatrice d'Homoromance Editions, Kyrian Malone oeuvre dans la visibilité de la littérature LGBT+ depuis plus de dix ans.

 

 

Commentaires (0)

Rated 0 out of 5 based on 0 voters
.

Abonnez-vous à notre infolettre