Homoromance Éditions
×
 x 

Panier Vide
Shopping cart(Panier Vide)

4 ASTUCES incontournables avant de soumettre un texte !

4astuces

Quand on soumet un texte, c’est que l’on veut être publié, non ? Donc autant mettre toutes les chances de votre côté. Vous devez faire en sorte que rien ne gâche le plaisir du comité de lecture qui va décider si oui ou non votre texte peut être publié.

Vous pouvez avoir la meilleure histoire au monde, si des détails gâchent la lecture, il se peut que le lecteur n’arrive pas à rentrer dans l’histoire. Et comment alors l’apprécier à sa juste valeur ?

 

ASTUCE N° 1 : Soumettre un texte terminé !

Cela peut paraître bête, dit comme ça, mais ce n’est pas toujours le cas !

Entendons-nous bien : terminé, cela veut dire qu’il y a toute l’histoire, ou tout du moins, une histoire cohérente avec un début, un développement et une fin !

Et surtout, la fin est importante et ne doit pas être bâclée : elle doit être forte, être une apothéose. Cela peut être un rebondissement final, elle doit apporter toutes les réponses aux questions posées par le récit. J’ai remarqué aussi que mes lectrices aimaient bien passer un peu de temps avec mes héroïnes à la fin, quand tout va bien et qu’elles peuvent se réjouir de leur bonheur (enfin… si c’est le cas ! lol)

Cas particulier : les sagas !

Pour celles-ci, il y a deux options :

  1. un tome est un récit avec un début et une fin et se suffit à lui-même. On suit alors les mêmes règles que pour un roman simple.

  2. le récit n’est pas terminé à la fin du tome :
  • Soit on coupe brutalement sur une action forte (un rebondissement, un meurtre) avec nos personnages dans une situation fâcheuse, inattendue… quelque chose qui incite à vouloir la suite !
  • Soit on termine le récit par un paragraphe qui récapitule (subtilement) les enjeux non résolus et ouvre sur le tome suivant.

 

ASTUCE N° 2 : Soumettre un texte propre !

Par propre, j’entends avec un minimum de fautes et une ponctuation correcte.

Si vous avez la chance d’avoir une amie avec un bon niveau d’orthographe, n’hésitez pas à la solliciter ! Sinon, la bonne solution est de passer par une correctrice. Soyez vigilants sur les tarifs : comparez ! 

Et Antidote (logiciel de correction) ? C’est très bien, à condition d’avoir déjà un bon niveau. Parce que s’il ne comprend pas la phrase, au mieux, il la zappera, au pire, il ajoutera des fautes !

J’entends parfois « la ponctuation, c’est dépassé ». Eh bien non ! La ponctuation, c’est ce qui donne du rythme à votre texte, qui le fluidifie. Une simple virgule peut changer le sens d’une phrase selon sa position :

« Allons manger les enfants. » et « Allons mangez, les enfants ! » : vous voyez la différence ?

 

ASTUCE N° 3 : Soumettre un texte avec une mise en forme conforme aux attentes !

Homoromance Éditions applique des normes de mise en forme afin de faciliter la lecture : police Garamond 13 sans lignes blanches, espacement après paragraphe de 10 pts et retrait 1e phrase d’un paragraphe de 0.5. Cela aère le texte. (Vous pouvez télécharger le modèle ici)

Une attention particulière doit être apportée aux dialogues :

  • pas de guillemets, ni pour commencer, ni pour finir le dialogue,
  • une réplique doit être précédée d’un tiret cadratin (pas de puce),
  • une seule incise (« dit-elle »…) par réplique,
  • l’incise n’est pas obligatoire mais on doit savoir qui parle avec le texte qui précède,
  • on change de réplique (donc nouveau tiret cadratin à la ligne) si ce n’est plus le même personnage qui parle,
  • pas de narratif dans une réplique en dehors de l’incise,
  • une marque de ponctuation doit séparer le début de la réplique et l’incise (virgule, point d’exclamation ou d’interrogation) et l’incise commence toujours par une minuscule.

 

ASTUCE N° 4 : Présentez-vous !

La lettre de présentation, parfois demandée mais non exigée chez Homoromance Editions, est le premier contact entre l’éditeur et vous ! Donc vous devez la soigner et veillez à ce que toutes les informations exigées par l'éditeur soient présentes, que la forme soit correcte (les fautes et la ponctuation toujours !).

 

EN RESUME :

Prenez le temps de bien faire les choses ! Etre édité, c’est souvent le rêve d’une vie. Ne passez pas à côté d’une super opportunité pour des détails faciles à mettre en œuvre.

 

Par Alexandra Mac Kargan

 

 

Commentaires (1)

Rated 0 out of 5 based on 0 voters
This comment was minimized by the moderator on the site

Merci pour ces rappels!

There are no comments posted here yet
Related Articles

Commandez-le dès aujourd'hui !

Journaldelecture

Abonnez-vous à notre infolettre