Homoromance Éditions
×
 x 

Panier Vide
Shopping cart(Panier Vide)

12 conseils pour réussir son LIVE facebook d'auteur

Live Fb 

Vous souhaitez vous lancer dans l'exercice ludique et récréatif du LIVE FACEBOOK ? Rien de tel pour présenter votre livre ou encore faire des chroniques de livres si vous êtes lecteur et tenez un blog...
Voici quelques conseils pour vous aider à tenir le cap d'un LIVE ludique et surtout d'un LIVE réussi.
 
Une heure vous semble long ? cette heure passera en un claquement de doigts si vous suivez ces conseils. Et non seulement vous passerez un agréable moment d'échange avec vos lecteurs, mais vous aurez hâte de recommencer l'exercice.

 

Lire la suite : 12 conseils pour réussir son LIVE facebook d'auteur

5 méthodes pour continuer à vendre ses livres

 Vendre Livre

Vendre ses livres sur du long terme, voilà tout un challenge pour un auteur et pour l'agent qui le soutient, c'est à dire l'éditeur.

Qu'on le veuille ou non, un livre a une durée de vie limitée sur le marché. A moins d'être un grand nom de la littérature fantastique, du thriller,  de l'horreur, de la romance ou de la science-fiction, tous les petits auteurs autrefois inconnus se confrontent à ce même problème : ils sont dans la lumière quelques semaines, quelques mois au mieux (le temps de la sortie) et les 3/4 du temps, ils retombent dans l'oubli.
Continuer de vendre est une véritable problématique. Passé plusieurs mois, le livre de l'auteur "Lambda Y" aura sur lui tous les projecteurs contrairement à l'auteur "Lambda X" qui s'est publié deux mois plus tôt. De la lumière, les auteurs inconnus glissent lentement dans l'ombre. Et difficile d'en ressortir sans une stratégie efficace.

Alors comment s'y prendre pour continuer à vendre ? Voici 5 méthodes simples et efficaces que j'applique (en partie) depuis bientôt 10 ans.

 

Lire la suite : 5 méthodes pour continuer à vendre ses livres

7 astuces pour contrer le syndrôme de la page blanche

 7 Astuces Page Blanche

Être assis devant son écran ou sa page et ne pas réussir à commencer à écrire est une expérience frustrante, parfois décourageante. Il n’y a qu’un seul remède : écrire. Nous savons, Lou et moi, que c’est loin d’être facile dans ces instants où rien ne vient.

Devant une page blanche, il arrive qu’on n’ait plus aucune idée malgré l’inspiration folle qui pouvait nous animer quelques heures ou jours auparavant. L’hésitation est de la partie, elle fait place au doute et à l’arrêt provisoire de l’aventure d’écriture.

 

Lire la suite : 7 astuces pour contrer le syndrôme de la page blanche

Les conseils d'Alicia : Le pronom et le temps (narration)

Le Pronom Et Le Temps

Super, vous avez enfin votre idée de commencement. Le sourire aux lèvres, vous vous préparez à commencer le récit quand, tout à coup, votre main se bloque sans explication. Après avoir trituré vos méninges, vous comprenez que vous ne pouvez pas du tout débuter votre histoire parce que... vous n'avez aucune idée du type de narration et du temps que vous voulez. L'impression de faire un choix de vie ou de mort vous consume. Que faire ?

Eh bien, je tenterai ici du mieux que je peux de répondre à cette question, d'après mes ressentis. Ce chapitre présente un peu de subjectivité.

D'abord, citons les moyens de narration : Je, Il et Tu.

1/ Le « Je »

C'est une technique que beaucoup de personnes emploient parce qu'elles pensent que c'est la solution la plus facile. Sachez tout de suite qu'aucun type de narration n'est plus facile que les autres. Le « Je » ne fait pas exception. En utilisant la première personne, vous vous confrontez à un seul point de vue (sauf si d'autres personnages interviennent). Reprenons l'exemple de Dorothée et racontons son histoire en « Je ». On sera dans la tête de quelqu'un qui ne connaît rien au monde des Elfes, qui va apprendre sa véritable nature. Il faudra que vous la fassiez réagir de manière cohérente la petite. Si plus haut, vous dites qu'elle est terre à terre mais que juste après, elle croit aux Elfes après deux lignes, cela n'ira pas avec sa personnalité (note : si vous écrivez à la troisième personne, cela ne sera toujours pas cohérent mais bref). En utilisant le « Je », le lecteur est censé s'identifier au personnage. Donc, celui-ci ne doit pas être parfait et vous devez doser les questions existentielles qui hantent son esprit comme, « Pourquoi l'école des Elfes s'appelle Lardpou ? Cela me donne faim ». Bref, le « Je » est un emploi intéressant MAIS il faut savoir le gérer, ce n'est pas l'alternative la plus facile, que du contraire, et elle limite certains pans de votre univers, puisque le narrateur est interne et ne peut pas tout connaître.

 

Lire la suite : Les conseils d'Alicia : Le pronom et le temps (narration)

Lumière sur Nathalie Bonne, lectrice du Café de l'Homoromance

Nathalie BonneParce que nos lectrices font partie de la grande famille d'Homoromance Editions, nous avons décidé de vous présenter l'une d'elle et avons fait la rencontre virtuelle de Nathalie Bonne. Plus qu'une lectrice active de notre Café de l'homoromance, Nathalie s'adonne régulièrement à la rédaction d'avis et de chroniques. Des retours indispensables pour la motivation des auteurs.

 

Depuis combien de temps lisez-vous de la romance entre femmes ? ​

Disons que le 1er lu, j’avais 15 ans il me semble, j’en ai 52 aujourd’hui donc cela ne date pas d’hier. Je n’avais pas vraiment encore tout compris sur moi et mes orientations, mais ma mère m’a dit « tiens tu devrais lire ce livre, il est bien et ça devrait te plaire », il s’agissait de Tant qu’il y aura des femmes d’Elula Perrin. Pour m’avoir plu il m’a plu, cela parlait de femmes qui aiment les femmes, whaou un bouleversement pour moi, une révélation.

 

Lire la suite : Lumière sur Nathalie Bonne, lectrice du Café de l'Homoromance

Les meilleurs romans lesbiens de 2018, le choix des lectrices

 

Prix Des Lecteurs

Comme promis, voici le récapitulatif des votes des lectrices pour les meilleurs livres lesbiens de l'année 2018. Ces Awards ont été un moment agréable pour nous remémorer dans une belle ambiance, quels étaient les livres lesbiens publiés ayant le plus marqués vos esprits.


★ Semaine 1 - Catégorie Thèmes

- Meilleure Science-fiction : "La dernière Héritière" de Kallan G. DAREN
- Meilleure drame-comédie : "Hibernation" de Karine JETTE
- Meilleure Romance " : "Capture-moi" de Charlie MOON
- Meilleure Thriller-Policier : "Sentiments oubliés" de RileyK


 ★ Semaine 2 - Catégorie Personnages

- Meilleur couple : Tony et Séléna dans "Sentiments oubliés" de RileyK
- Meilleur Personnage principal : Dylan dans "Associées" de Alexandra Mac Kargan
- Meilleur Perso secondaire : Zaza dans "Capture-moi" de Charlie MOON
- Meilleur méchant : Phobos dans "La dernière Héritière" de Kallan G. DAREN
 

★ Semaine 3 - Catégorie Moments

- Plus beau baiser : Le baiser final, sur la scène, entre Ambre et Jessica dans "Je te hais mon amour" de Audrey GIRARD DE GABBIA
- Scène la plus triste : Le départ de Clara dans "Capture-moi" de Charlie MOON
- Scène la plus comique Clara dans les poubelles dans "Capture-moi" de Charlie MOON
- Scène la plus torride : Rhya, Delwyn et... La potion dans "Malédiction" de Chérylin A.NASH et Lou JAZZ
 

★ Semaine 4 - Catégorie écriture

- Plus belle plume : Charlie MOON avec "Capture-moi"
- Meilleure nouvelle : "Associées, Jen et Alannah" de Alexandra Mac Kargan
- Plus belle invitation au voyage : "Dans l'attente de te lire" de Julie LEZZIE
- Meilleure Saga : "Malédiction" de Chérylin A.NASH et Lou JAZZ
 

★ Semaine 5 - Catégorie Honneur

- Meilleure FF de l'année : "Associées" de Alexandra Mac Kargan
- Meilleur nouvelle auteure : Charlie MOON
- Plus belle couverture : "La dernière Héritière" de Kallan G. DAREN

 

Vous découvrez la littérature lesbienne? Voici en image les romans incontournables à vous procurer, disponibles en ebooks ou en format papier.

Malediction Awards 2019 Site  Je Te Hais Awards Site  Associees Awards Site  Sentiments Oubli%C3%A9s Awards Site

capture_moi  Hibernation 2019 Site  Heritiere2019

 

Rendez-vous en 2020 das le Café de l'Homoromance, pour les Awards de 2019

 

Participez à notre nouvelle collection : Les Contes Saphiques et Gays

Conte Saphiques Gay Site

Pour sa nouvelle collection Queer : "Contes saphiques et gays", Homoromance editions vous invite à rejoindre son groupe dédié aux auteurs désireux de soumettre leurs textes (nouvelle, roman, saga) inspirés des contes et légendes populaires sur fond de romances lesbiennes et gaies.

Formats autorisés :
► Roman 
► Novella
► Saga

Première Deadline : 31 août 2019

(Attention, cette deadline est à titre indicatif pour faire le point sur les objectifs d'écriture que chaque auteur se fixe. C'est une date de premier bilan, d'autres seront ajoutées au fil de l'avancement des projets des auteurs)

 

Lire la suite : Participez à notre nouvelle collection : Les Contes Saphiques et Gays

La clause abusive de l'exclusivité dans les contrats d'éditions

 La clause abusive de l'exclusivité dans les contrats d'éditions

 

Nous évoquions la clause abusive d'exclusivité dans notre article "7 (très bonnes) raisons d'éviter un contrat d'édition", et nous avons souhaité dédier à cette clause un article complet puisque visiblement de plus en plus d'auteurs en sont victimes, sans doute en raison de la concurrence féroce sur les réseaux de l'édition.

Cet article a été rédigé à contrecœur mais comme je suis une chevalière sur son cheval blanc à qui des princesses ont demandé des conseils, j'ai décidé d'aider les victimes anonymes qui n'osent pas s'exprimer. J'ai eu l'occasion ces deux dernières semaines de m'entretenir avec plusieurs auteur-e-s au sujet de cette clause immonde appelée "Clause de préférence" ou "Clause de suite" ou "Clause d'exclusivité". Je vous avoue que ces discussions et révélations faites par des auteurs de certaines maisons m'ont empêché d'écrire (mes romans en cours) pendant plusieurs jours, parce que oui, voilà un sujet à faire frémir les auteur-e-s (et qui m'a fait bondir de mon clavier!)

Certes, ils ne frémissent pas quand ils signent leur premier contrat bien sûr, parce que la toute première fois, ils sont frileux, hésitants, fragiles, peu sûr d'eux, et quand une maison daigne leur accorder de l'attention, c'est presque sans réfléchir qu'ils iront signer un torchon prenant la forme d'un contrat, prêt à tout pour donner vie à leurs rêves, tenir leur bébé entre leur main sans imaginer, une seule seconde, qu'ils seront pieds, poings et plumes liées à l'éditeur qui ajoutera, contrat après contrat, des clauses que je qualifie de "Clauses d'emprisonnements", pour éviter à leurs gentils esclaves poulains d'aller signer des contrats plus juteux, notamment chez des éditeurs offrant des à-valoirs, une meilleure visibilité, un réseau solide, des salons à répétition, un soutien artistique qui leur ressemble, etc, etc, etc...

 

Lire la suite : La clause abusive de l'exclusivité dans les contrats d'éditions

5 astuces pour écrire quand on n'a pas le temps

5 astuces pour écrire quand on n'a pas le temps

Tous les auteurs passionnés ont ce même problème : trouver du temps pour écrire et davantage pour lire. Entre obligations professionnelles, familiales, personnelles, difficile de trouver du temps pour écrire quand les journées normales ne font que 12 heures. On aimerait moins dormir, ne pas avoir à manger, à sortir faire les commissions, à emmener les chats chez les vétos ou les enfants à l'école... En bref, on souhaiterait parfois que les aiguilles de l'horloge s'arrêtent pour nous laisser un peu le temps de nous plonger enfin dans notre monde imaginaire, loin de tous les tracas de la vie quotidienne. 

Si aujourd'hui j'ai la chance de ne plus avoir d'obligations professionnelles, j'entends pas là avoir un boss qui me dit quoi faire, il n'en reste pas moins que je croule sous les obligations et que j'ai dû mettre en place des stratégies pour continuer à écrire. Car écrire est non seulement vital, mais l'écriture est indispensable pour mon équilibre mental !

J'ai donc envie de partager avec vous quelques astuces qui me permettent d'écrire malgré mes journées très chargées qui commencent souvent à 7h le matin et se terminent à 10h le soir. 

Rappel : N'oubliez jamais de couper toutes connexions Internet quand vous écrivez afin d'éviter les notifications parasites (notamment des réseaux sociaux) toutes les 10 secondes.

 

Lire la suite : 5 astuces pour écrire quand on n'a pas le temps

Les conseils d'Alicia : Comment commencer son roman ?

Les conseils d'Alicia : Comment commencer son roman ? 

Bonjour à tous et bienvenue sur le Guide des astuces et conseils d'écriture.

Vous êtes là, inspirés et prêts à tout pour commencer votre premier (ou nouveau) roman. Seulement, peu importe l'histoire que vous vous apprêtez à écrire, vous avez toujours du mal avec... le début. Bah oui, vous avez tapé votre résumé et vos notes avec beaucoup d'entrain, vous savez même qui est le grand méchant ou la grande méchante de l'Histoire, vous avez planifié tous vos décès, vos actions, vos personnages, vos décors ou alors vous partez totalement au feeling. Mais, dans les deux cas, vous ne parvenez pas à écrire la première ligne de votre futur best-seller. Mais pourquoi ?

Ce premier chapitre consistera à répondre à la question qu'un auteur se pose souvent : Comment commencer mon roman ?

 

Lire la suite : Les conseils d'Alicia : Comment commencer son roman ?

Pourquoi écrire à la troisième personne

 3epersonne

Au début du mois, Cherylin A. Nash et Lou Jazz vous donnaient de bonnes raisons d'écrire à la 1ière personne. Aujourd'hui, Julie Lezzie vous donne les avantages de l'écriture à la troisième personne.

Que l’on soit une jeune plume ou que l’on ait déjà écrit plusieurs ouvrages, rares sont les auteur(e)s qui ne se sont jamais posé la question de la narration pour leur récit. En ce qui me concerne, j’aime varier les formes et les styles à travers mes différents romans et nouvelles, pour adopter de nouveaux points de vue et aborder les histoires de manière différente. S’il m’arrive d’employer la première personne du singulier pour certains textes, notamment dans le roman épistolaire, je la réserve souvent à des nouvelles, qui se veulent plus percutantes du fait de leur format plus court. Dans mes romans, je préfère écrire à la troisième personne et voici pourquoi...

 

Lire la suite : Pourquoi écrire à la troisième personne

Commandez-le dès aujourd'hui !

Journaldelecture

Abonnez-vous à notre infolettre